Le Pensionnat Sakura

Un lycée situé dans le centre de Nagoya, ville de deux millions d'habitants. Ici vous étudiez en plus des matières normales, une option qui correspond à votre passion.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Tamako, ma belle, sont des mots...

Aller en bas 
AuteurMessage
Tamako Hayashi
La meilleure d'entre toutes
Tamako Hayashi

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/12/2008

Tamako, ma belle, sont des mots... Empty
MessageSujet: Tamako, ma belle, sont des mots...   Tamako, ma belle, sont des mots... Icon_minitimeMer 31 Déc - 4:19

Nom : Hayashi
Prénom : Tamako
Âge : 21 ans
Sexualité : Hétéro !

Description physique : Tamako est de proportions normales. Elle mesure 1m68 et pèse environ 58 kilos. Elle a de beaux cheveux noirs assez longs, mais elle les attache tout le temps avec une barrette, pour que cela soit plus pratique pour elle. Elle a des yeux marrons, assez sombres, mais son regard est lumineux. Elle s'habille simplement, de jolies robes, ou une jupe avec un haut quand elle sort. Mais lorsqu'elle reste chez elle, elle privilégie une tenue un peu plus décontractée: pantalon / t-shirt. Mais elle a aussi ses petits secrets. Elle porte deux blessures. Une sur le ventre, due à une césarienne, l'autre sur le dos. Elle ne dit pas d'où elle vient. Elle ne le sait peut-être même pas. Mais elle a ressentit à quinze ans le besoin de la cacher, alors elle se fit tatouer une geisha chevauchant un dragon dans tout son dos... Et pas fait avec un stylet... Non à l'ancienne par l'un des derniers maîtres tatoueurs du japon.

Description mentale :
Tamako est une jeune femme très patiente, et très attentionnée. Elle tient absolument à ce que son ménage fonctionne bien, et à ce que tout soit en bon état chez elle. En particulier l'humeur de chacun. Elle est très protectrice, donc dès qu'elle sent qu'une personne ne va pas bien, elle ne peut pas s'empêcher de s'en soucier. En résumé, Tamako est quelqu'un de bien. Enfin dans une certaines mesure. Depuis quelques temps elle est amoureuse. Et très jalouse. Mais elle aime tellement le jeune homme qu'elle fréquente qu'elle ne peut le montrer pleinement. Il est libre. Elle ne le retiendra jamais s'il veut partir. Elle pense de plus en plus en nous, de moins en moins en elle. Mais elle fera toujours passer ses enfants avant cet homme. Pour le moment tout va bien car ils forment ensemble une famille.

Qualité(s) : Patiente, souriante et sociable, elle travaille beaucoup pour le bonheur de tous.
Défaut(s) : Un peu réservée. Elle a du mal à parler d'elle même et si on ne lui pose pas de question elle n'abordera pas certains sujets.

Histoire : Ma mère Astuko était couturière dans un salon particulier, mon père était un petit ingénieur. Leurs revenus était suffisants pour les nourrir tout deux, je vins au monde il y a dix-neuf ans...
Mon enfance fut heureuse mes parents étaient présents chez moi et tout les premiers du mois (jour du salaire de mes parents) nous mangions du soukiyaki... J'appelais ça le jour du bonheur... Mais voilà que mes parents décidèrent qu'ils devaient pouvoir m'offrir plus... Et ils se débrouillèrent pour avoir des augmentations et du travail en plus. Je ne les voyais plus.
A quinze ans j'entrais dans un établissement privé et tombée follement amoureuse d'un de mes professeurs. Il n'avait pas plus de vingt ans et je le regardais avec les yeux de l'amour... Je ne lui étais pas non plus indifférente. De là naquit une relation que certains auraient qualifié de secrète. Nous nous retrouvions loin des regards et lorsque nous échangions un baiser volé lorsque nous nous retrouvions seuls dans un couloir... Lorsque j'eus seize ans je tombais enceinte. Je n'en dis rien à mes parents, je ne voulais pas leur en parler avant d'avoir appris la nouvelle à celui dont j'étais éperdument amoureuse. Je craignais qu'il rompe nos relations après tout il avait déjà un enfant... Je n'aurais pourtant pas avorté s'il avait décidé de me quitter.
Je voulais cette enfant, si mes parents par la suite ne le prirent pas vraiment bien... Lui l'accepta. Il accepta mon choix. J'arrêtais de fréquenter le pensionnat pour ne point lui porter préjudice. Nous avons vécu ensemble... Notre enfant est né. Je l'aime plus que tout. Mais l'amour entre Shinichi et moi c'est éteint. Alors nous nous sommes séparés. Il reste comme un grand frèr pas un amoureux.
Pour être dépendante je devint nourrisse... Un jour une jeune femme m'apporta son enfant. Saiyuki. Elle devint comme ma fille. Plus tard, bien plus tard je rencontrais son père c'est une histoire compliquée mais j'en tombais amoureuse... Mais différemment de Shinichi, à l'époque j'avais besoin de quelqu'un. Aujourd'hui je l'aime car il est lui. Nous sommes ensembles. Et avec nos enfants nous formons une famille.

Métier, occupation : Elle est nourrice.

-> Vous

Prénom : Mouhahahahaha !
Âge : Gnagnagna !
Autre : yMrelQw7
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Tamako, ma belle, sont des mots... Empty
MessageSujet: ...These are words that go together well...   Tamako, ma belle, sont des mots... Icon_minitimeMer 31 Déc - 5:13

Validée =)
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
 
Tamako, ma belle, sont des mots...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat Sakura :: C'est ici que tout prend vie :: Présentations des personnages :: Autres-
Sauter vers: