Le Pensionnat Sakura

Un lycée situé dans le centre de Nagoya, ville de deux millions d'habitants. Ici vous étudiez en plus des matières normales, une option qui correspond à votre passion.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Dur retour

Aller en bas 
AuteurMessage
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeDim 19 Avr - 16:56

Les jours se suivaient et se ressemblaient, interminables. Cela faisait presque deux semaines que Elias était rentré chez Tamako. Il était resté trois jours en observation après son arrêt cardiaque, il avait un nouveau traitement qui le rendait aussi actif qu'un zombie. La jeune femme n'était pas tout de suite venue le voir à l'hôpital, elle lui en avait voulu. L'apprenti musicien était sorti seul et avait fini à l'hôpital qu'il avait quitté il y avait peu de temps, c'en était assez pour elle. Elle souffrait de le voir si faible.
Quant à lui, il ne savait pas bien ce qu'il devait faire, Tamako et lui n'avaient pas beaucoup parlé, mais ils avaient partagé bien plus, une nuit elle avait pleuré contre lui, Elias s'était alors rendu compte de ce qu'elle avait du endurer par sa faute. Il s'en voulait terriblement, il lui avait alors expliqué qu'il était responsable de la mort de Pierre, que s'il n'avait pas imaginé cette vengeance rien de tel ne serait arrivé. Tamako devait sûrement le voir un peu différemment maintenant.
On avait enlevé les attelles qu'il avait aux doigts, il avait soi-disant de la chance, mais ne pouvait pas jouer, du moins il n'avait pas encore osé essayer. La jeune femme s'était remis à dessiner, les soirs mais aussi dans la journée, elle disait à Elias qu'il fallait aussi compter sur elle. C'était vrai qu'il ne pourrait sûrement pas assurer les dépenses d'un foyer à lui tout seul.
Les enfants étaient très calmes ces derniers temps, en fait la tension se ressentait dans toute la maison, les adultes ne parvenaient plus à cacher leur mal-être.

Aujourd'hui, Elias était seul dans la maison, assis dans le salon sur son fauteuil roulant, il lisait pour passer le temps. Tom avait ramené toutes ses affaires chez Tamako, la plupart déposés à l'étage, dans la chambre d'ami, à laquelle Elias ne pouvait pas accéder. La jeune femme et les enfants étaient partis pour faire des courses. À vrai dire, ces derniers temps, il était fréquent qu'il sorte de la maison. Shinichi venait le voir, lui disant de ne pas abandonner la musique, mais le jeune homme ne répondait plus, enfermé dans un mutisme. Il faisait tous les efforts possibles pour les enfants et Tamako mais il n'avait rien à répondre à son professeur.
Elias avait mauvaise mine, pâle avec des cernes conséquentes, mais il se complaisait dans cet état, il se laissait aller. La seule chose qui le raccrochait un peu à sa vie d'avant était qu'il essayait d'apprendre la musique aux enfants.

Le jeune homme posa le journal sur la petite table et se dirigea vers le piano électrique, avec sa chaise il était un peu bas, mais il ne pouvait pas jouer. Sans l'allumer il posa ses mains encore meurtries dessus. Il n'était pas encore temps pour jouer. Alors il resta là, devant le piano, se demandant si cela valait bien la peine de continuer.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeLun 20 Avr - 23:00

Les semaines s'étaient écoulées, elles avaient emporté le chagrin de Kelly, autant que cela fut possible. Elle n'avait pas reparlé avec Elias. Elle n'en avait pas eu le courage. Elle n'avait pas parlé à Tom non plus, elle avait fuit. Elle se doutait que son frère n'aurait pas parlé à leur père. Elle le connaissait, il n'aurait rien révélé sans lui en avoir parlé à l'avance... Quoi que...
Tom l'avait appelée à deux reprises, peut-être plus, elle n'avait pas décroché... Peut-être la prenait-il pour une fille ignare et pas assez reconnaissante envers son père qui préférait passer ses journées avec son amoureux... C'était idiot mais comme ça, elle préférait cet état des choses à celui ou elle devrait parler avec lui. Elle savait que ce serait douloureux. Il n'y avait pas de solution à son problème... Que pourrait ajouter Tom ? Il proposerait peut-être qu'elle avorte ? Peut-être il pleurerait pour elle ?
Elle avait fini par arrêté de pleurer, du jour au lendemain ses larmes s'étaient taries, comme si son corps ne voulait plus montrer sa douleur. Elle se dit que c'était mieux quelque part. Elle voyait mieux le monde. Elle s'était alors relevée. Elle était retournée en cours, mais elle avait prétexté une entorse pour ne plus pratiquer en gymnastique. Finalement elle n'était plus venue du tout à ce cours. Elle passait par contre plus de temps en musique. C'était idiot car cela la rendait mélancolique, elle pensait à Elias se disait qu'elle devait aller le voir mais au final n'osait plus.
Elle allait en cours, elle réapprenait le piano, les cours de Shinichi étaient agréables à suivre, bien qu'intransigeant l'enseignant permettait à ses élèves de découvrir la musique... C'était des plus distrayants... Au dernier cours il lui avait demandé de rester quelques minutes à la fin du cours... Et le vieil homme, c'était ainsi que le voyait Kelly lui avait donné des devoirs à faire passer à son frère. Il avait remarqué son état qui devenait de plus en plus évident et lui avait demandé si son père était au courant. Elle lui avait dit que non mais si cela ne le dérangeait pas ce n'était pas ses affaires, que ce soit en temps que professeur ou directeur... Elle n'avait pas été forcément tendre dans ses paroles, juste d'une très grande froideur... Comme cela lui était devenu coutumier. Ensuite elle était partie sur un au revoir j'irais dès que possible porter les devoir à Elias...
Ce qu'elle avait fait l'après-midi même. Elle se présenta chez Tamako, elle s'était armée de calme et d'un sourire chaleureux, sourir monté de toutes pièces. Elle toqua à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeMer 22 Avr - 20:30

Le temps passait assez vite, comme si tout ce qu'il tenait à faire ne pouvait pas être réalisable. Le jeune homme ne se dévoilait plus, que ce soit à Tamako, Shinichi ou Tom. Tout le monde avait été plus ou moins au courant de ce qui s'était passé, ou du moins de l'essentiel. Elias avait appris que Pierre faisait partie du groupe, il avait fait une crise cardiaque, Kelly avait appelé les urgences et le jeune homme avait été réanimé. Les agissements de Toshiro ou de Kelly avaient été tues. Pour tout le monde, Elias était simplement sous le choc, tout comme Kelly par ailleurs, mais puisqu'elle retournait en cours, on considérait que cela ne se passait pas trop mal. De la même façon que Elias semblait déprimé à cause de son état physique.
Le secret était bien gardé, il n'avait pas parlé de l'état de sa sœur, que ce soit qu'elle soit enceinte ou pour ses pensées macabres. Tout était gardé, au fond de lui. Il se sentait si mal, mais ne se voyait pas parler avec Tamako, c'était étrange. Ce n'était pas qu'il ne l'aimait pas, loin de là, mais il l'avait fait pleurer, aux antipodes de la rendre heureuse donc, il avait honte.
Elias leva la tête, il se haïssait, il n'était plus rien, pourtant on l'aimait toujours autant, Saiyuki lui accordait ses plus beaux sourires, Tamako l'acceptait toujours, le chérissait, même si ils ne parlaient plus, la nuit c'est contre lui qu'elle s'allongeait. C'était étrange...

Un bruit, trois. Elias crut rêver mais non, on venait bien de frapper à la porte. Ses mains se posèrent sur le cercle à côté de ses roues. Il était habitué maintenant, il maîtrisait bien le fauteuil, Saiyuki lui avait demandé si c'était bien, il l'avait déjà emmené sur ses genoux, elle avait ri. C'était ce genre de choses qui le faisait vivre.
Le jeune homme ouvrit la porte en reculant son fauteuil, il y avait plus pratique. Son regard fixa alors celui de sa sœur, son ventre était plus qu'apparent à présent.


"Bonjour Kelly."


Il s'écarta pour la laisser entrer, heureusement que le couloir d'entrée était assez large. Il n'osait pas poser la question "typique", il préféra qu'elle agisse en premier.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeMer 22 Avr - 22:46

Kelly avait toqué à la porte, elle espérait que ce soit Elias qui répondit, elle ne voulait pas parler avec Tamako. Elle admirait trop la jeune femme, elle l'adorait. Elle se trouvait minable d'avoir fait tant de mal à Elias. Elle savait qu'elle avait par son intermédiaire blessé la jeune femme. Pourtant elle ne voulait pas non plus qu'Elias ouvre la porte, elle était venue car on le lui avait demandé... Elle avait peur de les revoir... elle avait peur que Tamako remarque son état plus qu'évident, elle ne voulait pas avoir à parler avec elle qui avait été si forte. Elle ne voulait même pas entendre ses conseils.
Elle espérait qu'il n'y aurait personne et qu'elle pourrait laisser les cours dans la boite à lettre. Elle espérait mais n'y croyait point... S'il y avait une chose à laquelle elle n'avait droit c'était bien la chance. Elle plaquait ainsi un sourire sur ses joues. Tout allait bien non ? Hypocrisie, elle devait montrer qu'elle allait bien. ne pas les inquiéter autre mesure...
La porte s'ouvrit, Elias... Pire ou mieux ? Elle n'en savait rien... Il lui dit bonjour et l'invita à entrer, toute souriante elle entra.


"Salut Nee-chan ! T'es pas en forme dis moi ! Tu fais peur vraiment ! Allez arrête de bouder !"

Elle lui fit un clin d'œil poussant son fauteuil pour fermer la porte. Elle le poussa dans le couloir qu'elle connaissait bien, elle savait qu'il n'y avait personne. Elle n'entendait pas les enfants chahuter et pourtant elle savait qu'à cette heure ils n'étaient plus à l'école. Elle en déduisait qu'ils étaient absents...
Elle "gara" Elias sur la table du séjour et sortit de son sac quelques feuilles soigneusement rangées dans une sacoche.


"Chiaki-sensei m'a donné ça pour toi ! J'ai essayé de comprendre... Mais pas possible ! T'es trop balèze !"


Elle remarqua alors qu'il ne portait plus ses attelles à ses doigts... Avait il repprit le piano ? la question lui chatouillait les lèvres, elle ne put que la poser.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeJeu 23 Avr - 13:17

Elias n'avait même pas pensé à qui pourrait se trouver derrière la porte, il n'en avait aucune idée. En fait il avait tendance à préférer être seul, au moins il pouvait craquer, personne ne le saurait. Enfin bon, Tamako n'aurait pas sonné, Shinichi... Peut-être un peu tôt.
Et ce fut Kelly, il avait vu son sourire, c'était trop étrange, il s'en voulut de ne pas être capable comme elle. Lui n'arrivait pas à mentir, surtout pas à Tamako ou Kelly. C'était différent avec les enfants.

Les paroles de sa sœur lui donnèrent mal à la tête, c'était vraiment pénible de l'entendre parler ainsi. Il avait mauvaise mine ? Elle aussi, son sourire de façade ne pouvait remplacer son regard sombre. S'il faisait peur il ne devait pas être le seul.
Elle le poussa puis l'emmena jusqu'à la table du séjour, il n'aimait pas cet état où l'on peut faire ce qu'on veut de vous, c'était assez perturbant.
La jeune fille sortit de son sac des feuilles de la part de Shinichi. Bien, apparemment lui ne l'abandonnait pas. Il lui avait demandé de ne pas arrêter la musique mais Elias ne savait pas comment réagir. Il observa rapidement les feuilles, partitions et quelques ajustements sur des compositions qu'il avait donné au professeur, sans oublier un cours d'harmonie qu'il avait demandé. Il ne releva pas ses paroles, il n'était pas balèze, ça non.


"Merci de me les avoir amené."


Kelly lui demanda s'il avait repris le piano, l'apprenti musicien posa ses mains sur la table, elles étaient encore faibles, il avait du mal à sentir les choses et à plier les doigts et c'était douloureux.

"Pas encore."

Assez parlé de lui, c'était frustrant de ne pas pouvoir parler d'elle.

"Et toi ? Tu continues la musique avec Shinichi alors ? Comment te sens-tu ? Tu n'es pas trop fatiguée ?"


Il s'inquiétait tout simplement. Le jeune homme la regardait tristement, il s'en voulait de ne pouvoir rien faire pour elle, même pas la conseiller il n'y connaissait rien, il n'avait pas été là pour la mère de Saiyuki...
Tout ce qu'il souhaitait était que sa sœur reste un peu, qu'ils puissent discuter un peu, comme avant. Attendant les réponses de la jeune fille, il se dirigea vers un placard et sortit un paquet de biscuits qu'il posa sur la table en revenant vers celle-ci, le tendant à Kelly, doutant de sa qualité de vie...

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeJeu 23 Avr - 20:29

Kelly gardait son sourire de façade, qui essayait-elle de duper ? Elias ou elle-même ? Les deux peut-être ? Elle n'en savait rien mais elle se senter obliger de faire comme si tout allait bien, comme si elle était totalement remise. Ce n'était pas un mensonge elle s'était remise, elle n'envisageait plus de mourir ou plus qu'avec dégout, pourtant elle n'était pas remise. Sinon elle ne pleurerait plus non ? Elle avait décidé de vivre mais plus comme avant elle s'était définitivement coupé de la Kelly d'Amérique. Elle était devenue plus adulte, plus forte par certain côtés, plus faibles par d'autres...
Mais elle continuait ainsi par un besoin d'habitude...
Elias la remercia de les avoir emmené, elle lui dit que ce n'était rien. Après tout on le lui avait demandé et elle n'avait aucune raison de ne pas le faire ! Elle aurait été bien méchante de ne pas le faire à vrai dire.
Son frère lui dit qu'il n'avait pas repris le piano, c'était idiot l'un comme l'autre avaient arrêté de pratiquer leur passion. Que pouvait-elle y faire ? Les muscles de la main d'Elias avaient fondus, il devrait probablement faire de la rééducation... Et elle plus question de bondir dans tous les sens elle ne mettrait pas en danger la vie de l'enfant endormi dans son ventre.
Puis vint l'heure des questions, c'était inévitable, elle savait que ça manquerait pas...

"Je ne suis pas malade tu sais ! Je vais bien ne t'inquiète pas..."

Elle lui sourit à nouveau, il se déplaça pour aller chercher des gâteaux... un paquet de gâteau qu'il lui tendit pour qu'elle s'en saisisse d'un... Ce qu'elle ne fit pas, elle n'avait tout bonnement pas faim....

"Il ne faut pas grignoter entre les repas !"

Elle prit le paquet et posa sur la table, elle attrapa ensuite doucement les doigts de son frère, elle se doutait qu'elle lui faisait mal mais elle continua quand même. Elle prit ses doigts doucement et les fit tout doucement bouger, elle ne savait pas pourquoi, peut-être qu'elle voulait que lui puisse réaliser son rêve ?


"Et toi qu'est-ce que tu deviens un papa gâteau ?"
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeVen 24 Avr - 0:32

C'était un peu délicat pour le jeune homme d'être confronté au comportement de sa soeur, elle faisait semblant ça crevait les yeux au sens propre comme au figuré, ça faisait mal en quelque sorte. Elle disait qu'elle allait bien, faisait comme si elle allait bien, mais ce n'était pas possible, à moins d'avoir subi un lavage de cerveau impressionnant.

"Si je m'inquiète."


Pour Elias le plus dur était d'avoir un si lourd handicap alors que sa soeur aurait besoin de lui plus que d'habitude. Comment agir ? Comment bien agir ? Il ne connaissait rien sur la grossesse et il avait peur que la moindre de ses paroles puisse blesser sa soeur et qu'elle rompe tout contact avec lui.
Il lui tendit des gâteaux mais elle refusa, évidemment. Bon elle n'avait pas l'air non plus amaigri, mais ça l'aurait rassuré de la voir manger devant lui, même si c'était idiot.
Elle prit le paquet et le reposa, disant qu'il ne fallait pas grignoter entre les repas. Il eut une sorte de frisson quand elle lui prit la main. Le jeune homme réprima une grimace, ce n'était pas agréable, mais il se doutait que cette gymnastique était nécessaire, Tamako le faisait de temps en temps aussi, il avait l'impression que ses doigts étaient à la fois du ciment et de la mélasse.

Kelly lui demanda alors si il devenait un papa gâteau... Non c'était loin d'être le cas...


"Je suis plutôt un papa salaud..."

Elias savait que Saiyuki l'adorait, que Yûsuke l'avait accepté et l'aimait beaucoup maintenant. Mais il n'arrivait pas à être un bon père, sinon il ne serait pas dans cet état.

"Mais ils sont formidables, je ferai de mon mieux."

Il serra un peu la main de sa soeur, avec un sourire, c'est ce moment que choisit Tamako pour entrer dans la maison. précédée des enfants qui criaient déjà le prénom du jeune homme.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeVen 24 Avr - 23:45

Kelly restait imperturbable dans sa mascarade idiote, aller bien. Elle allait bien puisqu'elle souriait, elle souriait puisqu'elle allait bien. Elle avait pris la main d'Elias elle voulait l'aider après tout lui était malade. Elle plaisantait gentiment le traitant de papa gâteau mais il la reprit papa salaud... Elle voyait toute l'estime qu'il avait pour lui.
Il n'allait pas bien, peut-être même plus mal qu'elle. Elle elle avait compris que rien ne servait de se laisser couler qu'elle n'en avait pas le droit. Elle sentait l'enfant dans son ventre et elle allait de l'avant... Mais Elias n'était pas enceinte. Il ne pourrait jamais l'être, alors elle ne savait comment le lui faire comprendre. Il y avait un avenir, voilà tout. Elle souffrait c'était clair mais elle savait que ça irait mieux un jour alors elle continuait.
Elias aussi continuait pour les enfants, pour Tamako aussi. Il était idiot, continuer ainsi... Enfin elle ne pouvait rien dire, elle faisait d'énormes efforts pour ne pas rester roulée dans un coin pour ne pas pleurer. Pour être en forme, pour manger correctement, pour aller travailler, pour aller en cours... Elias n'y arrivait pas, elle même si elle savait que c'était une mascarade souriait lui n'y arrivait pas.
C'est alors que rentrèrent tout le petit monde... Kelly posa doucement la main d'Elias sur la table, elle la lui rendait. Elle s'accroupit alors que les enfants arrivaient en courant dans ses bras, elle était leur grande camarade de jeu ! Un peu une grande soeur !


"T'as grossi ! fit remarquer Yûsuke
-Et toi t'as pas grandit ! Sai-chan va te dépasser si ça continue !"


Touché coulé, Kelly fit un clin d'oeil à Saïyuki et se releva pour saluer plus cordialement Tamako à qui elle souriait.

Tamako rentra tenant la main de chacun des enfants... Leur mains se retirèrent directement une fois rentrés, Kelly était là première surprise. Ils se précipitèrent vers elle et comme habituellement elle les prit dans ses bras... Enfin c'était habituels quelques mois plus tôt. Cela allait faire trois mois qu'elle ne l'avait pas vue, plus peut-être...
La seconde surprise fut lorsque Kelly se releva... Son ventre rond... Rien de plus surprenant et pourtant Tamako retint de montrer sa surprise et son trouble la seule chose qu'elle se permit fut un regard interrogatif à Elias qu'elle embrassa sur le front après avoir saluée Kelly... Kelly que les enfants entrainèrent avec eux. Ils avaient plein de choses à lui montrer, elle les avait abandonné si longtemps ! Quand ils furent seuls, Elias et elle elle lui demanda s'il était au courant. Pas méchament mais avec étonnement qu'il ne lui en ait pas parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeSam 25 Avr - 1:35

Elias n'avait d'envie que de voir sa fille grandir, de voir Tamako s'épanouir, de voir Kelly être heureuse, mais vraiment. C'était possible non ? Il y avait peut-être un espoir dans ce ventre.
Les enfants se dirigèrent vers Kelly dès qu'ils la virent, c'était formidable qu'elle soit là, ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas joué avec elle ! Mais Saiyuki était toujours aussi merveilleuse, elle adressa un magnifique sourire à son père, qui ne put s'empêcher de lui en offrir un en retour, avant qu'ils ne disparaissent.

Tamako l'avait embrassé sur le front, à elle aussi il avait sourit, même s'il était gêné, il n'avait pas réussi à parler de ce qui s'était réellement passé, la rencontre au cimetière, même ce qu'il avait ressenti, l'histoire de Kelly... C'était dur, il savait que son aimée souffrait de son enfermement, mais elle ne posait pas de questions, elle le laissait aussi. Au final il se sentait seul, sale.
Le jeune homme la regarda, il lui prit la main, celle que Kelly avait fait bouger, elle était chaude grâce à elle. Elias ne souriait pas franchement, mais presque. Il était temps de parler.


"Je suis désolé, il y a plein de choses que je n'ai pas eu le courage de te dire. Je savais pour Kelly, depuis l'autre fois. J'avais peur je crois, je te fais horriblement souffrir, je ne savais pas comment aborder ce genre de choses.
Tu dois te dire que je ne pense qu'à moi et tu as raison. Depuis toujours ce que je veux c'est être heureux, je suis égoïste.
Seulement vous comptez plus que moi et je n'ai jamais su vous le montrer d'une bonne façon."

Il voulait se lever, parler en la prenant dans ses bras, seulement rien que l'idée de se lever semblait impossible et dans le même temps la plus énorme des idioties.

"Kelly est enceinte de Pierre, elle m'en veut car c'est ma faute si il n'est plus là, je te l'ai dit, c'était un sbire de Natsu... Donc... J'ai eu peur, tout ce que j'avais prévu s'est retourné contre moi, j'ai voulu mourir et mon cœur a lâché. Je ne voulais pas te faire de peine, mais j'étais trop lâche pour accepter cette vérité.
Je suis aujourd'hui trop lâche pour ne pas sourire comme elle, mais je n'arrive pas à te mentir, Tamako. Je peux te fuir, je peux mourir de peur et de honte ou ne pas oser te parler, mais pas te mentir."

Un "je t'aime" aurait été superflu, il avait peu de temps et ses paroles, prononcées en chuchotement se transformèrent vite en une énorme boule au fond de sa gorge. Il ne souriait plus, il attendait, un baiser ou une claque. Un baiser de préférence, qu'elle arrive à le comprendre, qu'elle voit en lui, qu'elle le sente adulte, qu'elle se sente libre de lui dire à son tour ce qu'elle avait sur le cœur. Elias savait que leur relation n'en serait que plus renforcée.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Tamako Hayashi
La meilleure d'entre toutes
Tamako Hayashi

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeLun 22 Juin - 22:48

Un silence, un long silence suivit les paroles de son petit ami, protégé, aimé, concubin... Que de thermes pouvaient désigner le jeune homme pour la femme. Il était unique et pourtant multiple à ses yeux et elle avait souvent prit des rôles différents pour lui. Celui de sœur, de mère d'infirmière. Aujourd'hui, elle ne savait quel visage prendre, elle n'avait idée de ce qu'elle devait penser, elle n'avait idée du visage qu'il lui faudrait prendre.
Elle ferma les yeux, elle avait besoin de s'assoir, besoin de comprendre Elias. Elle devait se retenir d'aller vers son premier sentiment la colère. Elle devait se retenir car elle savait bien que ce qu'elle ressentait n'était pas de la colère mais de la douleur. La douleur d'avoir été trahie. Il lui avait caché la vérité, quelle autre définition donner au mot mensonge ?
Elle se sentait trahie qu'il ne lui ai rien dit, qu'il ne lui pas assez fait confiance. Alors elle se sentait mal, mal de pas s'être montrée digne de la confiance du jeune homme. Elle se sentait minable plus qu'elle ne lui en voulait. Elle tira une chaise et s'assit. Elle ne pouvait quitter son aimé des yeux.
Elle se força pourtant à fermer les yeux, à essayer de comprendre ce qui pouvait l'avoir pousser à agir ainsi. En vain. Alors elle pardonna. Ce qu'elle ne pouvait comprendre ne méritait pas sa haine. Puis elle vit qu'il avait souffert tout ce temps de se taire. Elle soupira deux fois avant de retrouver le sourire qui faisait sa fierté, elle n'était pas vraiment intelligente alors elle laissait libre cour à sa vie.

"Et bin, c'est un gros secret ça ! Ralala ! Et en plus tu as du te mettre la tête à l'envers avec tout ça. Tu dois te sentir affreusement responsable, mais ça ne t'avancera en rien... Elias, maintenant il faut vivre le moment présent ! Aider Kelly... Allez t'en fait pas on va se débrouiller."

Elle n'embrassa pas Elias se contentant de poser sa main sur sa joue :

"Allez on va l'aider..."
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeMer 24 Juin - 15:52

Elias se sentait mal, très mal, en fait il se rendait compte que ses choix étaient souvent mauvais, presque toujours au final. La jeune femme devait être réellement en colère contre lui, et elle pouvait l'être... Le jeune homme ne lui avait simplement caché quelque chose, à ce niveau là c'était lui mentir, bon il n'avait jamais dit "bien sûr que non Kelly n'est pas enceinte" puis qu'ils n'avaient jamais parlé de tout cela, mais la sensation de culpabilité était grandissante en lui.
Au final, elle avait toujours été pour elle, quand il allait mal, et quand il avait simplement besoin d'une présence, elle était là. Elias aurait pu simplement lui dire que tout ce qu'il avait vécu lors de sa rencontre avec Kelly au cimetière, mais il n'avait pas eu le courage... Pourtant... Kelly avait besoin d'eux, Tamako pourrait l'aider, elle était tellement forte...
Une fois encore le jeune homme n'avait pas assez pensé aux autres...
Il observait son aimée dans les yeux, essayant de savoir ce qu'elle pourrait penser, mais aussi pour assumer ses paroles, il était maintenant temps d'avouer. C'était Kelly qu'il fallait protéger, certainement pas lui.
Tamako ferma les yeux, et le jeune homme prit peur, en fait, il craignait terriblement qu'elle lui en veuille pour de bon, mais non, quand elle les rouvrit, un sourire illumina son visage. Elias se sentit un peu mieux... Mais elle avait raison, il restait trop seul, dans sa tête. Elle lui dit de vivre le moment présent, d'aider Kelly, oui, c'était elle qui avait besoin d'aide maintenant. Il fit un faible sourire à la jeune femme et soupira un instant, la regardant quand elle posait la main sur sa joue.


"Oui, allons les retrouver."


Il posa ses mains sur son siège pour se déplacer, allant retrouver les enfants et sa petite soeur, ils étaient arrivés au salon et avaient déballé leurs jeux préférés. Saiyuki et Yusuké jouaient près de Kelly. Tout semblait bien se passer. Elias tourna la tête vers Tamako, il l'aimait, il savait que c'était avec elle qu'il voulait passer sa vie, la rendre heureuse. Il devait sérieusement s'y employer, même si les événements s'enchaînaient, toujours plus durs à surmonter.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeMar 11 Aoû - 19:33

Miss Kelly jouait tranquilement avec les petits, comme bien souvent au par avant elle trouvait celaa réconfrtant de jouer avec eux. Cela la reposait des grands, eux ne mentaient pas, ou alors tellement mal qu'on s'en rendait de suite compte. Le monde enfantin étaait tellement plus appréciable par moment que celui des adultes... Enfin le monde dans lequel évoluaient Tusuke et Saiyuki. Elle avait connu des enfaants máchants, mais elle savait qu'un enfat méchant n'arrivait jamais seul, il était toujours drappé d'un manteau de colère, une chemise de triste, et un T-shirt de ras le bol et de d.eni du monde qui les éberge...
Saiyuki avait décidé qu'ils joueraient aux mimes, Yusuke lui voulaait jouer aux petites voitures. Les deux commençaient à se crier dessus et au final à bout d'aargument l'un lança un ''Pourquoi ?'' auquel l'autre répondit par un ''Pourquoi non !'' Puis ils alternèrent un ''Si'' avec un ''Non.'' Saiyuki au début détentrice de la force positive devint par la suite défenseuse de la force négative... Au final Kelly éclata de rire et proposa qu'on commence par les mimes et puis qu'on joue tout d'abord aux mimes puis aux petites voitures...
Sa décision approuvée Saiyuki qui avait commencé à proposer l'idée fit le premier mime... Elle se mit à quatre pattes et fit mine de pousser puis de ramener vers elle quelque chose... Il fallut cinq minutes à la ''baby-siter'' pour comprendre qu'elle imitait Yûsuke qui jouait aux voitures. Elle aurait du deviner plus vite au sourire de la petite fille. Elle donna la réponse et puis... Elle ne rouva pas de mime à faaire, son cerveau avait comme oublié l'imagination.
L'amour c'est la victoire de l'imaginaire sur l'intelligence. Etait-elle capable d'aimer encore ? Rien n'était moins sûr... Mais bon, elle finit par imite un chat que Yusuke vit le premier... Il imitait Elias en train de jouer du piano quand celui-ci rentra dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeMer 12 Aoû - 0:54

Elias avait ses deux mains sur les roues de son fauteuil, il vit la scène, Yusuke avait les yeux fermés, les mains devant lui, la main gauche appuyant sur plusieurs touches en même temps et la main droite faisant des allées et venues libres sur un clavier imaginaire.

"C'est papa quand il jouait au piano !"

Son regard se tourna vers la petite fille, Saiyuki, rayonnante, qu'elle était jolie quand elle souriait. Il réussit à capter son regard et lui demanda s'ils allaient jouer à imiter quelqu'un. Elias hocha la tête et commença à imiter la petite fille coiffant sa poupée. Elle se reconnut immédiatement dans les gestes de son père et vint alors le voir en le félicitant.

Elias se demanda à quel point ils étaient tristes de le voir comme cela, si peu utile... Mais il devait profiter d'avoir ce temps libre pour s'occuper d'eux, de sa famille, de Saiyuki, Yûsuke, Tamako et surtout Kelly...
Il essaya de capter le regard de celle-ci et lui fit un sourire. Tout se passerait bien maintenant, il n'y avait pas de raison. Il posa sa main sur la tête de sa fille et la caressa doucement, comme il le faisait habituellement avec Kelly. Il était pensif, il n'était pas du tout sûr de lui, il avait envie de rester avec cette si douce famille, de garder avec lui la main de Tamako, de pouvoir les protéger mais de se sentir protégé de la même façon.
Il retrouverait ses capacités, son niveau, sa passion, et pourrait gagner assez d'argent pour que Tamako suive le même chemin que lui, qu'ils franchissent tout ensemble.

Et comme il pensait à tout cela, ses yeux se fermaient doucement, comme si une grande fatigue s'abattait sur lui. Et c'était d'ailleurs le cas, il commençait à faiblir. Alors il rouvrit les yeux et sourit à l'assistance en déclarant qu'il allait faire une sieste. Il pensait que les deux femmes expliqueraient la situation aux enfants. Kelly était enceinte, elle aurait bientôt un enfant, comme eux, qui grandirait... Mais cet enfant n'avait pas de père, alors il faudra être sa famille et l'aimer...

Le jeune homme posa les mains sur ses roues et sortit calmement de la pièce pour aller dans la chambre.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeVen 30 Oct - 14:06

Kelly regardait les enfants de son frère, sa belle soeur et son frère en fait. Elle trouvait cela drôlement agréable d'être avec eux et de profiter de la douceur du lieu mais... Ce n'était pas chez elle et elle gardait tout cela en tête. Elle ne deviendrait pas un poids de plus pour Elias et Tamako, chacun avait ses problèmes et elle ne désirait pas ajouter les siens aux nombreux que possédaient déjà cette famille. Elle était en trop et elle ne jouerais pas la pique assiette.
Elias après avoir joué un peu parti, il était fatigué, elle se doutait que sa présence n'était point étrangère à la fatigue de son frère. Elle se demandait depuis longtemps si son frère n'eut pas été plus heureux sans sa venue au Japon. Pour elle la réponse était évidente "Elias aurait été beaucoup plus heureux sans elle."
Elle continua à jouer un long moment avec les enfants mais elle n'avait pas envie de s'éterniser. Elle devait partir et ne pas les déranger plus. Elle se leva vers sept heures et après s'être excusée auprès de Tamako et avoir fait une bise à chacun des enfants elle était partie en promettant de revenir vite. Tamako avait bien essayée de la retenir jusqu'au réveil de son frère mais Kelly avait protesté qu'elle travaillait et qu'elle ne pouvait pas passer son temps à jouer ! Tamako lui avait dit de venir au moindre problème.
Kelly s'en voulait car elle avait fait beaucoup de mal à Tamako la nuit ou elle l'avait embrassée, elle continuait à lui faire du mal... Mais la jeune femme était toujours gentille et prévenante. Elle quitta finalement le domicile de son frère pour être à l'heure au restaurant ou le patron au vu de son profil la ménageait. Les gens étaient trop gentils avec elle.


_______________________________________________________________________
Tamako était un peu beaucoup déçue du départ de sa belle soeur. Elle aurait désiré parler avec elle. Après tout n'avait-elle pas vécu une situation plus ou moins similaire ? Mais Kelly en avait décidé autrement. La jeune femme prépara donc le diner en silence, laissant les enfants à leurs jeux. Elle était inquiète, mais elle ne savait plus vraiment pourquoi tellement le nombre de raisons était important.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeLun 21 Déc - 3:14

Le jeune homme, se levant doucement de son fauteuil pour se laisser tomber assis sur son lit étouffa un râle de douleur avant de soupirer et de s'allonger le plus lentement possible.
Une fois ceci fait, il s'endormit comme une masse. Il ne se réveilla que bien plus tard, sans avoir l'impression d'être réellement reposé. Le réveil affichait huit heures, on pouvait entendre un bruit de couverts et il y avait des odeurs de cuisine.

Elias ouvrit les yeux et resta à fixer le plafond avec détermination, comme si, rien que par le regard, il pouvait le soulever. Il posa sa main gauche sur son ventre et commença à le tapoter comme si c'était un instrument. En manque et avec un regain d'énergie, le jeune homme réussit à se lever et à s'asseoir sur son fauteuil plus rapidement, comme si la douleur n'existait plus.
Habillé, puisque c'était ainsi qu'il s'était endormi, il fit tourner ses roues pour arriver jusqu'à son violon, présent dans la chambre. Il se pencha et ouvrit l'étui, se saisit de l'archet et de la colophane pour enduire le crin. Ensuite il reposa la colophane, attrapa le violon et joua, simplement. Evidemment le fait de lever les bras, de se concentrer, de bouger les doigts... Tout cela était dur et compliqué, mais il réussit.
Il joua le prélude de la première suite pour violoncelle de Bach, transposée au violon.
Tout allait bien, il y arrivait et le son emplissait ses oreilles. Puis, le morceau se termina, il reposa doucement le violon dans l'étui, se courbant encore. L'archet le suivit et il ferma le tout.
Il essuya ses yeux humides, se demandant s'il pourrait un jour vraiment recommencer. Mais l'espoir était là.
Ses doigts se refermèrent à nouveau sur les roues, et il rejoignit la cuisine ou les trois regards l'attendaient, car ils l'avaient entendu jouer.
Il leur adressa un sourire et chercha sa sœur du regard.


"Kelly est déjà partie ?"

Et déjà était comme un euphémisme vu qu'il n'avait pas été là. Se mordant la lèvre en signe de regret et d'inquiétude, il regarda Tomoko, avant de se promettre de joindre sa sœur rapidement.
Doucement, il sourit, pour ne pas que son expression de déception influe trop sur les idées des enfants, et il se joignit à eux, prenant la place de bout de table devenue la sienne. Pas vraiment par ce qu'il était chef de famille, mais plus car le fauteuil ne passait pas ailleurs avec une autre chaise et qu'il n'aimait pas avoir à se lever pour se rasseoir sur une chaise.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Tamako Hayashi
La meilleure d'entre toutes
Tamako Hayashi

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/12/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeJeu 25 Fév - 17:57

"Oui."

Effectivement Kelly était partie, elle travaillait. Cela paraissait incorrect à Tamako car Kelly était enceinte de plusieurs mois. Elle prit une décision en quelques secondes. Enfin non. Elle l'avait déjà prise en voyant arriver son amoureux.
Elle lui fit un sourire mystérieux. Elle allait faire quelque chose qui n'était pas gentil, qui n'était pas méchant non plus. Juste quelque chose qu'elle n'aimait pas le moins du monde. Elle allait manipuler Elias, pas pour faire quelque chose de fondamentalement mal. Mais bon tant pis, des fois elle n'avait pas envie qu'on puisse lui dire non. Et là c'était le cas. Elle n'avait pas envie de tergiverser, et pas envie qu'il lui soumette des idée rationnelles.
Elle l'avait entendu jouer, et cela faisait longtemps qu'il ne l'avait plus fait. Tamako ne voulait seulement pas accorder plus d'importance que cela à un fait qui était autre fois normal. Non elle ne pouvait pas faire comme si ce n'était rien, mais elle ne voulait pas qu'on considère comme ce fait comme la démonstration de la guérison d'Elias.


"J'ai quelque chose d'important à te demander... Et même si c'est rare pour une fois j'aimerais que tu me répondes oui sans réfléchir."

C'était nul comme approche mais mince elle ne savait pas comment s'y prendre. Et là, elle savait que comme souvent il allait dire non si elle ne lui forçait pas la main.

"J'aimerais qu'on sorte tous ensemble ce soir."
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitimeDim 24 Oct - 1:57

Elias était un peu déboussolé, que devait-il faire ? Parler de sa nouvelle réussite ? L'éluder ? Apparemment, personne ne souhaitait le féliciter, oui, parce qu'avant l'accident c'était chose normale... Le jeune homme aidait les enfants alors que la jeune femme se mit à lui parler. Quelque chose d'important à lui demander ? Etait-ce vraiment le moment ? Il espérait que rien ne s'était passé avec Kelly... Il était vraiment déçu qu'elle soit partie avant qu'il ne se réveille. Il déglutit, puis acquiesça. Tamako demanda alors qu'ils sortent tous ensemble ce soir.
Le jeune homme n'en avait pas envie, il ne sortait que par nécessité, mais c'était... Enfin, il avait dit qu'il n'y réfléchirait pas, c'était le deal, non ?
Le jeune homme regarda les enfants, puis soupira avant de faire une grimace à cause de la douleur.


"Oui c'est d'accord, je te dois bien ça."

Non c'était une mauvaise réponse. Le jeune homme fronça les sourcils et attrapa la main de la jeune femme.

"Je veux dire : Oui, ce soir, nous sortons, tous ensembles."

Les enfants étaient contents et l'ex musicien se surprit à sourire, il lâcha la main de son aimée avant de se tourner pour la regarder, ignorant la douleur. Elle semblait rassurée aussi, c'était la plus belle récompense.

_________________
Dur retour Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Contenu sponsorisé




Dur retour Empty
MessageSujet: Re: Dur retour   Dur retour Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dur retour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat Sakura :: Par ici la sortie... :: La ville de Nagoya :: Les rues :: Maison de Tamako Hayashi, Elias Tôda, Yûsuke Chiaki et Saiyuki Tôda.-
Sauter vers: