Le Pensionnat Sakura

Un lycée situé dans le centre de Nagoya, ville de deux millions d'habitants. Ici vous étudiez en plus des matières normales, une option qui correspond à votre passion.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Gomenasai... Imouto-san... [Libre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Fév - 2:51

[Yaaattttttaaaaaaa viva el Señor Histugaya -même si dans le rp tu vas t'en prendre plein la figure hihihihahahahohohohuhuhihizhihihfidslmfj argh.]

Elias était triste, profondément, il ne voulait pas que ça se passe comme ça, mais c'était trop tard, c'était sa faute. Il prit Kelly dans ses bras, il se doutait que c'était probablement la dernière fois qu'il pourrait le faire... Son ventre effleura celui de sa soeur, cela lui fit mal d'imaginer cet enfant, de les imaginer tous les trois ensembles...
Il s'assit alors, dans un espèce d'équilibre précaire mais du moment que sa jambe plâtrée ne touchait plus le sol alors ça allait mieux... Kelly lui dit qu'elle était résolue... Oui, ça, il le savait, c'était une chose horrible, mais il le savait pertinemment, elle ne changerait pas d'avis comme cela...
Et puis, elle l'aida, elle s'approcha de lui et il put se rasseoir convenablement dans le lit... Il n'osa pas lui sourire, il souffla un merci et la regarda alors qu'elle s'apprêtait à partir.
Mais il vit alors Toshiro... Toshiro ? Que faisait-il ici ? Il les salua à sa manière, toujours aussi direct et... Il jouait avec un couteau, ce qui dégoûta passablement Elias... Si il avait écouté c'était pas franchement la peine de se ramener avec un air aussi nonchalant et un objet pouvant tuer... Mais c'était Toshiro et même si Elias ne comprenait pas toujours son ami, celui-ci lui avait sauvé la vie -en plus de l'avoir aidé dans plusieurs embrouilles... Par contre il aurait pu se ramener avant... Enfin, c'était fait et Elias n'avait plus peur de sa sœur, elle était redevenue sa sœur...
Il écouta Toshiro, le regardant... S'il était là, il avait quelque chose à dire à tous les coups... Par contre à savoir si c'était positif ou négatif, c'était autre chose... Alors il attendit, Toshiro poursuivit son monologue, il s'adressa à lui en disant qu'il espérait qu'il aille bien... Elias se contenta d'un hochement de tête en attendant la suite.
Et la suite le soulagea, le choqua, lui donna envie de vomir, l'énerva, avant qu'il finisse par ne plus rien comprendre. Et pourtant non, on ne venait pas de perdre Elias. C'est juste qu'il venait d'écouter Toshiro parler... Il dit d'abord que Elias n'était pas le meurtrier... Son cœur fit un bond dans sa poitrine et son regard reflétait une incompréhension impossible à égaler. Pourquoi avait-il ces souvenirs alors ? Si ce n'était pas lui ? Encore des hallucinations ? Des cauchemars ? C'était quoi son problème au final, bon sang ?
Mais pendant que le jeune homme songeait à consulter un psychiatre ou psychologue, il ne savait pas trop... Alors Toshiro avait tué tout le monde... Avec plaisir... Non... Ce n'était pas possible, il ne pouvait pas avoir dit ça devant Kelly alors que Pierre se trouvait dans le lot... Ce n'était pas forcément quelqu'un de bien ou que Elias pouvait apprécier mais c'était celui qui avait rendu le sourire à sa sœur, alors cela le rendait le plus respectable au monde... Il ajouta que ce n'était pas pour lui qu'il leur parlait... Elias devrait sérieusement lui parler, il ne pouvait pas parler comme ça à Kelly... Mais il ne pouvait pas le couper...
Alors il parla de l'enfant de Kelly, il voulait le sauver ? Après ce qu'il venait de dire sur le père ? Elias était dégoûté et se demanda s'il n'était pas en train d'halluciner... Malheureusement à cause de ses attelles il ne pouvait pas se pincer pour vérifier alors resta à écouter comme un autiste, ne comprenant rien à rien...
Alors Toshiro affirma à nouveau que Elias n'avait pas tué, avec un ton... Enfin bref passons, soit c'était pas le jour de Toshiro soit il avait envie de mourir mais parler comme ça faisait un drôle d'effet.

Elias observa sa soeur, il n'y avait que haine dans son regard, et là, franchement il comprenait pourquoi... Elle dit à Toshiro de la tuer, elle et l'enfant, maintenant. Elias sortit de sa torpeur et se leva à nouveau, se mettant entre Toshiro et Kelly. Il était debout sur une jambe, se tenant au mur pour ne pas vaciller.


"Yamero !" [Arrêtez !]

Elias regarda son ami dans les yeux, il ne comprenait pas comment il pouvait paraître aussi insensible...

"Toshiro, je sais que je te dois la vie, je sais ce que je t'ai demandé, je sais ce que tu as fait pour moi... Et même si, au final, je n'ai pas commis de meurtre, je les ai souhaité... Mais quoiqu'il en soit, tu ne peux pas parler ainsi. Même si Pierre était un sbire de Natsu, on ne peut pas parler de lui comme cela. Ma soeur l'a connu dans d'autres circonstances et l'a aimé. Respectes ça.
Et... Si tu crois que tu peux venir comme ça, insulter Pierre et après vouloir décider sur le sort de son enfant tu te trompes... Kelly est la seule à pouvoir choisir et..."


Elias avait du mal à parler, il s'attendait à se faire interrompre à tout moment mais en plus la douleur imprégnait son corps entier. Toshiro ne pouvait-il pas avoir ne serait-ce qu'une once de regrets en disant qu'il avait tué celui que Kelly aimait ?! Et dire que Elias se considérait comme un monstre...

"Si tu n'as pas d'excuses à faire à Kelly tu peux partir."

Le jeune homme restait debout, ses mains tremblaient, son cœur battait battait battait si fort... Il posa sa main sur son cœur, est-ce que ça recommençait ?! Non, la douleur était terrible mais il était conscient, il retourna vers le lit et tomba. Franchement, c'était idiot, songeait-il. Il était au mauvaise santé, il faisait du mal à tout le monde et c'était lui qui vivait ? Pff, la vie était vraiment mal faite.

_________________
Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Fév - 20:58

Toshiro s’était tenu décontracté pendant toute la discussion, il n’avait pas bougé mais pourtant tout les mots toutes les phrases prononcé par les jeunes gens étaient imprégnés dans son esprit. Kelly dit qu’il pouvait la tuer sans problème en prendre du plaisir elle avait dit aussi qu’il avait détruit des familles en tuant les sbires de Natsu. Toshiro n’eu qu’un petit sourire sur les lèvres ce qu’elle disait était vrais mais tellement peu insignifiant pour le jeune homme qu’il sourit. Après un peu de silence, Toshiro voulu intervenir mais Elias leurs dit d’arrêter, le jeune homme malade se trouvais entre Kelly et Toshiro. Elias dit d’abord a Toshiro qu’il lui devait la vie et qu’il le reconnaissait, et que même si il n’avait pas tué il avait souhaité la mort de tout les gens présent chez Natsu, il s’en tenait encore pour responsable et Toshiro fis une grimace, le fais que son ami soit aussi borné le décevait. Bref, Elias continua en disant qu’on ne pouvait pas parler de Pierre ainsi parce qu’il avait était aimé de Kelly. Toshiro là d’un coup son visage se transforma en haine, lui seul avait vraiment vue la vrai nature de Pierre c’est lui qu’il l’avait tué et c’était lui qui avait vue son regard pour la dernière fois. Quand quelqu’un meurt on se rempli de regrets et Toshiro reconnaît se regard, il avait regardé toute les personnes dans les yeux en les tuants car pour lui s’était une ressource de savoir et chaque regard étaient retenu dans sa mémoire en plus le combat était récent donc il s’en souvenait très bien. Sur les mots d’Elias Toshiro ne se concentra même plus sur le reste de ses paroles, il regardait a travers le visage d’Elias. Elle avait été donc charmé à ce point pour ne pas se rendre compte de la véritable identité de Pierre ?!!! Toshiro eu un sourire quand Elias alla se remettre sur son lit et il figea son couteau dans sa main il le tenait pas la pointe du bout de ses doigts. Il regardait Kelly et réfléchissait a comment il allait faire…Toshiro ne se posa pas plus de question et lança son couteau vers Kelly…La lame du couteau foncé tout droit dans la gorge de la jeune fille et Toshiro vis du soulagement dans les yeux de Kelly, c’était très clair elle était vraiment contente de mourir mais…dommage pour elle, elle attendrait une prochaine fois, le couteau changea de direction, Toshiro avait mis un effet dans son lancé comme il le faisait tout le temps pour impressionner ses adversaires, c’était juste un lancé de mise en garde. Le couteau se dévia et ouvrit une entaille dans le cou de Kelly peu profonde, il n’y avait presque rien tout avait été calculé à l’avance par le jeune homme qui sourit.

-Je vois tu es donc vraiment décidé à mourir…d’accord !

Toshiro dégaina son sabre et s’élança la pointe vers l’avant…Il n’avait pas mis toute sa vitesse pour laisser un temps de réaction a Kelly mais Elias quand a lui ne pouvais rien faire. Il restait 2 mètre, un sourire s’afficha sur les lèvres de Toshiro…puis 1 mètre et là…Il agrippa Kelly part le col en ayant changé son sabre de main prématurément. Il la souleva dans les airs et la plaqua violement contre le mur, sans qu’elle ne soit assommer mais juste assez sonné pour qu’elle ne puisse que comprendre ce que Toshiro avait à dire.

-D’accord…Je vais te révélé la vrai identité de ton amant et crois moi je ne mâcherai pas mes mots. C’était un traitre un lâche un trompeur un tombeur de pacotille qui ne séduisait que pour coucher avec des filles ( quoique la dessus j’ai rien à dire u_u’). J’ai vue ses yeux et j’ai vue tout le plaisir qu’il avait a se battre lui aussi. Mais il ne savait pas que l’homme en face de lui était supérieur et tu sais que quand on meurt on se rempli de regrets et je sais voir ça…Tu veux connaître son regret le plus profond si profond que même toi t’aurais pas pus lui arracher de la bouche !!! C’était de t’avoir fais un enfant !!!... J’ai passé plusieurs année a combattre des gens et crois moi je ne me trompe jamais sur le compte de quelqu’un pendant sa mort…C’est tout ce que j’avais dire et maintenant…

Toshiro leva son sabre au dessus de lui, il visait la jeune fille évidemment. Toshiro soupira et sourit, il abaissa son bras et on entendit un bruit de fissure et le bruit d’une lame qui s’enfonçait dans le mur qui était juste derrière Kelly. Le sabre de Toshiro était planté à 1 cm de la tête de la jeune fille, il l’arracha et lâcha la jeune fille qui glissa jusqu’au sol.

-Elias tu me fais confiance alors crois mes paroles je ne te mentirais jamais moi…

Toshiro se dirigea vers la porte et pris la poignet, il l’ouvrit mais il s’arrêta un voix venait de l’interpellé.
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeSam 14 Fév - 0:24

Elias se leva pour s'interposer entre elle et Toshiro. Il leur dit d'arrêter, tout ce qu'elle voyait elle c'était qu'il se faisait du mal, elle tendit le bras pour l'aider à tenir droit, pour le soutenir un minimum. Elle s'inquiétait quand même pour lui, il était son grand frère... Il la défendait, en quelques sortes, mais elle n'était pas en mesure d'apprécier. Trop de peine, trop de colère aussi. Toshiro était vraiment quelqu'un d'abject.
Elle aida son frère à tenir debout le temps qu'il parlait. Il voulait être un homme en face d'un homme. Il voulait la défendre, elle pouvait le comprendre, même si elle était capable de le faire elle même. Elle avait peur, mais pas de Toshiro, pas de ce qu'il pouvait lui faire à elle, mais de ce qu'il pouvait faire faire à Elias. Elle aida son frère à se rassoir. Elle lui sourit en disant :

"T'inquiète Niii-chan, je vais régler mes affaires toute seule. Merci."

Elle se leva et regarda Toshira dans les yeux, elle n'avait pas peur de lui, elle voulait mourir et provoquer Toshiro était un moyen comme un autre. Elle semblait attendre, mais il ne réagissait pas. Soudain Toshiro lança son couteau vers elle. Elle ne bougea pas, elle espérait mourir. Elle regarda le couteau s'avancer vers sa gorge avec satisfaction. Alors c'était vraiment finit, on dit que lorsqu'on va mourir on voie défiler toute sa vie devant ses yeux... Mais elle ne la vie pas.
Elle en conclue qu'elle n'allait pas recevoir la mort de ce couteau. Il n'était pas dans son temps, il ne ferait que l'érafler. Elle avait conscience de ça, et cela ne lui plaisait pas. Elle trouvait ça ignoble, il la faisait espérer et puis rien. Ca se finissait ainsi ? Il ne la tuerait pas ? Le couteau entama la peau de sa gorge pas assez profondément. Il l'avait fait exprès. Elle l'avait su, le couteau n'était pas lancé pour toucher son temps, il ne pouvait lui faire de mal. Toshiro était un minable, il espérait quoi ?
Il dit qu'il voyait, qu'elle était prête à mourir. Ne l'avait-elle pas dit ? Etait-il sourd ? Vraiment pauvre type ! Il ne pouvait même pas la tuer correctement... C'était nul ça ! Vraiment. Il dégaina son sabre, il allait délibérément lentement avec l'espoir sans doute qu'elle réagisse. Ce qu'elle ne fit pas. Elle ne bougea pas et sourit, elle dit très vite :

"Nii-chan tu te débrouilles comme tu veux avec papa mais je veux reposer ici près de Pierre !"

Dans ce cimetière se trouvait Pierre ainsi elle serait pour l'éternité proche de lui. Ce serait bien. Elle n'aurait plus mal. Elle sut que encore une fois Toshiro allait se défiler.Ce n'était qu'un pauvre type même pas capable de faire correctement ce qu'on lui demandait. Alors commença un long monologue. Il disait qu'il allait qui avait vraiment été Pierre. Il déblatéra des mensonges, des ignominies toutes plus fausses les unes que les autres, ayant planté son sabre au dessus de sa tête et la tenant appuyée contre le mur. Elle ne répliqua pas attendant qu'il abaisse enfin son sabre... Mais non il le planta juste dans le mur et la laissa tomber. Bizarrement ses jambes furent comme souvent aux abonnées absentes et elle s'effondra, il tourna le dos et demanda à Elias si au moins il le croyait.

3tu n'es qu'un pauvre type Toshira. Ca t'amuse de salir la mémoire de Pierre ? Pour ta gouverne il n'était pas comme ça. Il ne savait même pas que j'étais enceinte. Je ne le savais même pas moi ! Il n'était pas comme ça, pas comme tu le décris ! Il a pris soin de moi tout le temps. Il n'a jamais cherché à me forcer en quoi que ce soit. Je ne sais pas pourquoi il était avec Natsu mais je m'en fout ! Sans lui je n'aurais pas... Je n'aurais pas... Recommencé à vivre..."


Les larmes perlaient. Oui Pierre l'avaient faite vivre. Elle avait mal... Toshiro n'avait pas connu Pierre, ses moments de révasseries lorsqu'il regardait dans le vague, son besoin de recevoir et de transmettre du bonheur. Sa gentillesse jamais mensongère. Il était aux antipodes de Toshiro en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeSam 14 Fév - 14:30

Elias ne voulait pas que ça se passe comme ça, c'était probablement idiot, puisque après tout, une mort est une mort après tout... Enfin... Non, il ne pouvait pas laisser faire ça... Pas comme ça ! C'était trop horrible si Toshiro faisait du mal à sa soeur, il ne pouvait pas le laisser faire... Alors il s'interposa entre eux, il devait parler à Toshiro, puisqu'ils sont amis il comprendrait non ? Le jeune homme se leva, Kelly l'aida, elle le soutenait, il put ainsi dire ce qu'il voulait au jeune homme. Il ne pouvait pas le laisser parler ainsi, c'était bien trop cruel... Il parlait alors, il détesta Toshiro pour ce qu'il disait... Pourquoi faisait-il ça ? C'était terminé, il avait tué Pierre, mais cela ne lui donnait aucunement le droit de l'insulter ensuite, ou de faire du mal à Kelly...
Elias comprit que ce n'était pas la bonne personne... Il n'aurait jamais dû lui demander de l'aide. Toshiro avait un visage haineux que Elias fixait sans arrêter... Il voulait qu'il comprenne, pourquoi ne l'écoutait-il pas ? Il avait si mal au coeur... Plus aucun son ne pouvait sortir de sa bouche et il dut se rasseoir plus tôt qu'il ne l'aurait souhaité, mais heureusement Kelly était là pour l'aider, elle lui sourit, elle lui dit de ne pas s'inquiéter... Et pourtant... C'était le cas, il était mort de trouille. Il ne voulait pas que Kelly subisse le même sort que Pierre, jamais... Jamais il ne pourrait l'accepter.

Elias mit quelques secondes pour se remettre, il n'arrivait pas à respirer mais il ne voulait pas qu'on se soucie de lui, il attrapa un masque et le mit sur son nez lorsqu'il vit Toshiro lancer le couteau vers Kelly.
Il ne put pas agir, ni même crier, il voulait que ça cesse, que ça s'arrête. Mais heureusement le couteau ne toucha que très peu Kelly, cependant Toshiro, après avoir dit qu'il avait compris, qu'il avait bien vu qu'elle voulait mourir, sortit un sabre... Pourquoi avait-il ce besoin de tuer ? Pourquoi ? Kelly n'avait pas besoin de lui ! Ce n'était pas à lui de faire ça, c'était vraiment trop horrible, il allait la blesser pour la tuer, elle allait souffrir.
Elias voulait agir, mais c'est alors que sa sœur lui dit qu'elle voulait reposer près de Pierre. Était-ce vraiment la fin ?
Non. Toshiro venait de prendre Kelly par le col et la soulevait, la plaqua contre le mur. Alors Elias resta là, il devait respirer, reprendre quelques forces, réfléchir, vite, très vite.
Alors son ami déclama à Kelly la réelle identité de Pierre... Elias ne savait pas quoi penser de ce qu'il disait, mais tout ce qu'il savait c'était que même si tout cela était la vérité, Toshiro n'avait pas à la dire. Personne ne pouvait enlever à Kelly l'amour qu'elle avait pour Pierre, il n'en avait aucun droit.
Mais il leva son sabre, non ! Il n'avait pas le droit de faire ça, pourquoi voulait-il tant la faire souffrir !?


"Ya...me..."

Le jeune homme ne put en dire plus, la lame de Toshiro s'enfonça dans le mur, puis il lâcha Kelly, qui se retrouva au sol, vivante. Elias respirait péniblement dans son masque, il fixait Toshiro sans bouger, essoufflé comme s'il venait de courir un marathon, ou même plusieurs. Alors le jeune homme lui dit de le croire, lui ne lui avait jamais menti.
Mais l'apprenti musicien n'eut pas le temps de répondre, Kelly le fit à sa place. Le jeune homme écouta sa sœur... Il la comprenait tellement... Il savait que si on lui disait quoique ce soit de mal sur Tamako il ne le croirait pas, lui ne voyait que Tamako, la belle, la gentille, la géniale Tamako...
Il vit Kelly pleurait... Il eut mal pour elle... Toshiro était proche de la sortie, Elias respira encore un peu dans le masque avant de l'enlever.


"Toshiro, je n'ai pas de raisons de te croire et même si c'est vrai, tu n'as pas le droit, tu n'as pas le droit de faire ça à Kelly, tu n'as pas le droit de la faire souffrir alors que nous lui avons déjà pris la personne la plus chère à son coeur. Tu peux me faire ce que tu veux, mais ne touches plus à Kelly, que ce soit moralement ou physiquement... Jamais."

Il s'approcha alors de la jeune fille, il tournait le dos à Toshiro, mais il n'avait pas peur, il n'avait pas de raison de lui faire du mal... Malheureusement il ne pouvait pas vraiment se baisser pour Kelly, alors il courba légèrement son dos pour lui caresser la tête comme il faisait avant... Il lui sourit pour la rassurer... Elle souffrait tellement... Et il savait qu'il devait à Pierre le fait que sa sœur soit restée en vie... Pour cela il le respectait...

_________________
Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeSam 14 Fév - 21:12

Toshiro s’était retourné et en faite il n’aurait pas du il aurait plutôt du continuait son chemin et ne pas revenir, car ce qu’avait à dire les deux zoulou lui déplut, déjà Kelly ne le croyais pas et elle lui reprocha de s’amuser à salir la mémoire de Pierre encore ça Toshiro s’en fichait. Mais ce qui le blessa le plus ce fus que Elias lui-même ne le croyais pas Toshiro détourna le dos au deux jeunes gens une main sur la tête l’air déconfis, il n’allait pas pleuré mais il était si triste si abandonné d’un sa parole était remise peut être qu’il n’avait pas dit gentiment mais bon y fallait pas aller jusque là, Kelly voulais mourir et la Toshiro voulait aussi d’un coup le vide s’était emparé de lui, il ne pouvais supporter que son ami puisse douter de lui. Toshiro n’avait jamais menti, il ne savait pas d’ailleurs. Toshiro pouvais se tuer en deux secondes contrairement a Kelly…mais oui tout était la faute de Kelly, il allait, il allait, non il ne pouvait pas, car si jamais il le faisait Elias le détestera encore plus là c’était déjà trop tendu pour qu’en plus Toshiro tue la sœur de son ami mais il pouvait tout à fait la faire souffrir un peu un tout petit encore, sans forcement la touché physique mais lui bourré le crâne, la faire exploser de l’intérieur…Non encore une mauvais « moralement » avait dit Elias…Oh que pouvait il donc faire. Il ne pouvait pas rester là sans rien. Il n’allait tout de même pas se tuer et regretter ce qu’il a dit il y a surement un autre moyen de résoudre ce dilemme. Toshiro réfléchis très vite, mais malheureusement a cause du coup de poignard que venait de lui coller Elias il ne pouvait rien…Quoi ?! Le grand Toshiro lui qui a assassiné tout une bande de malfrat armé jusqu’aux dents il n’avait pas solution…Toshiro compris alors qu’il était aussi faible que les autres quand il s’agissait des sentiments c’était ça la douleur quand on s’attachait à quelqu’un…un ami ou même un amour faisait mal, il se souvint de Témari…Non ce n’est pas le moment. Toshiro sortit de sa manche un deuxième couteau, Toshiro était toujours armé jusqu’aux dents il ne pouvait jamais sortir sans son attirail, il avait encore des ennemis partout une vengeance ou alors un défi pour savoir qui est le plus fort, en faite Toshiro n’était qu’un gars des rues, il combattait les gens des rues, il tuait les gens des rues, tout dans lui était de la rue. Non franchement il n’était pas différent des autres miséreux qu’il avait tués. Alors la seule chose a faire c’est…Toshiro leva le couteau devant ses yeux…il réfléchissait a un endroit ou il pourrait mourir vite mais pas trop vite non plus. Sa deuxième main se leva devant ses yeux, il posa la lame tranchante de son couteau et trancha, du sang commencer déjà a couler et il changea de main et se coupa l’autre veine. Il laissa tomber le couteau a ses pieds qui fis un petit bruit. Le sang coulais abondement de ses poignets il les leva au dessus de sa tête et il se laissa tomber en position assise toujours face a la porte. Toshiro s’évanouit et tomba sur le dos et plus rien….

[ Je sais c’est nul mais j’avais que ça ou alors tuer Kelly alors j’ai préféré faire ça juste pour embêter Kelly xD Wink ( a vous de voir si je meurt ou pas Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Fév - 1:55

Kelly ne pouvait répondre à un tel fabuliste. Elle ne pouvait pas le croire tout simplement car Pierre n'était pas au courant qu'elle était enceinte, et elle non plus. Elle avait commencé à ce douter de quelque chose au cours d'une de ses journées de déprimes, après la mort de son aimé. En fait elle se serait bien passé d'être au curant, c'était cela qui avait poussé son choix vers la mort, et qui pourtant l'empêchait de se tuer.
C'était horrible, il avait dit tant de choses fausses, et puis savait-il qui était Pierre dans tous ceux qu'il avait tué ? Il avait peut-être vu cela dans les yeux de quelqu'un, peut-être ne mentait-il pas vraiment mais se trompait-il ? Pierre n'avait pas pu penser ainsi car il ne connaissait pas son état... Il n'avait pu penser qu'à... Coucher avec elle.
Il s'était occupé d'elle, l'avait prise dans ses bras quand elle avait pleuré, par sa gentillesse l'avait réconcilié avec la vie. Il avait été là jour après jour, il ne lui avait même pas demandé de l'aimer. Il avait tout fait pour elle, pour qu'elle soit bien. Elle avait vu les blessures de son corps si semblables à celles de celui d'Elias. Il avait quotidiennement sourit pour qu'elle se sente mieux. Pour qu'elle retrouve la joie de vivre qu'elle possédait lorsqu'ils s'étaient rencontré, pour qu'elle arrête de se forcer de sourire. Il avait réussit.
Elle avait vécut avec lui, elle avait retrouvé la joie de vivre, sourire lui était redevenu habituel. Elle avait aussi appris à l'aimer... Ou peut-être ne l'avait-elle aimait que pour le remercier au début, que car elle était reconnaissante... Et pourtant... Et pourtant son cœur s'accélérait à chaque fois qu'elle le voyait. son sourire apparaissait en même temps que le jeune homme. Elle avait cherché à le séduire encore plus, elle était devenue une femme dans ses bras. Cela avait pris du temps, extrêmement de temps, pouvait-il prétendre que tout ce temps Pierre avait mentit ? Qu'il avait toujours cherché à l'abuser... Non... Elle ne pouvait y croire !
Elle avait maintenant tellement mal en pensant à ces instants de joie. Ils ne reviendraient jamais ! Jamais ! Pourquoi continuer à vivre si c'était ainsi ? Elle voulait mourir. Maintenant elle pleurait, elle pleurait car les paroles de Toshiro bien que fausses lui avaient fait se rappeler l'amour qu'elle éprouvait pour Pierre. Et ça faisait mal, elle voulait mourir. Elle sentit la main d'Elias sur sa tête, lui aussi avait mal.
Elle l'écouta qui engueulait bien correctement Toshiro ! BIEN FAIT ! Mais en fait non, Toshiro était un bon ami de son frère, elle voulait qu'après sa mort son frère puisse se reposer sur quelqu'un d'autre que Tamako. Ce n'était pas bien qu'ils se disputent, pas maintenant alors qu'elle était plus résolue que jamais ! Elle voulait qu'il soit là pour son frère, pas qu'ils se disputent par sa faute. Dieu seul savait combien elle détestait Toshiro pour ses paroles, mais il serait utile à Elias.
La main d'Elias l'apaisait. Même si elle avait décidé de mourir la présence de son frère ainé continuait à l'appaiser et à lui faire du bien. Soudain un grand bruit. Toshiro. Par terre. Du sang.
Un cris.
Kelly.
Elle ne voulait voir personne mourir ! Jamais ! Elle voulait que quelqu'un le sauve que... Mais elle ne pouvait même pas aller jusqu'au bouton pour appeler l'infirmière. Elias n'était pas plus en était qu'elle. Heureusement une femme en blanc, alertée par son cris arriva, elle appela du renfort et ils emmenèrent Toshiro en réanimation après avoir bandé ses poignets, il fallait le transfuser, il avit perdu beaucoup de sang.


(Désolée pas long non plus ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Fév - 1:11

Elias ne pouvait pas laisser sa sœur dans cet état... Elle souffrait, il le voyait bien et c'était bien trop horrible pour lui... Évidemment, il savait ce qu'il ressentait, il était sensible comme elle à ce que disait Toshiro... Et il ne le comprenait pas... Ou alors il ne le comprenait plus ? Il ne savait pas... Pourtant il était son ami... Depuis le début, même si leurs avis n'étaient pas souvent les mêmes, ils savaient qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre. Toujours.
Alors le jeune homme était profondément triste de devoir s'opposer à lui, mais d'un autre côté, il ne pouvait pas faire autrement... C'était Kelly, et il ne pouvait pas la laisser ainsi, il devait la protéger contre quiconque qui lui ferait du mal, qui que ce soit...
Donc tant pis pour Toshiro, si il continuait ainsi, Elias ne se montrerait pas aussi indulgent... Il ne voulait pas qu'on blesse sa soeur... Jamais...
Surtout qu'il la croyait... Pierre aurait pu lui faire du mal, mais Kelly n'était pas du genre à se laisser faire... Aurait-il pu la forcer ? Non... Il ne pouvait pas le croire sinon jamais elle n'aurait été aussi triste d'apprendre sa mort...
Alors il s'approcha d'elle avec un sourire aux lèvres... Il ne voulait pas qu'elle souffre, qu'elle soit triste... Mais comme il la comprenait... Lentement, il lui caressa la tête... Cela lui rappela l'époque heureuse... Quand ils s'étaient rencontrés, quand il lui avait donné sa première leçon de piano... Oh, il s'en fichait qu'elle réussisse ou non.. Mais en fait il s'était révélé qu'elle était douée. Il en était heureux... Il était heureux à cette période là, simplement parce que Kelly l'était... Et même s'il souffrait, ce n'était pas un problème... Il s'en fichait d'être relégué au second plan parce qu'elle aimait Zachary, il s'en fichait d'avoir tant de souffrances parce qu'elle souriait...
Mais maintenant... Elle pleurait devant lui, elle était à un point où elle n'arrivait même plus à lui cacher cette souffrance... Elle avait perdu Zachary, puis Pierre... Et elle voulait à présent perdre la vie...
Il savait que c'était abominable, le fait qu'il ait dit qu'il la comprenait, qu'il respectait ce choix, qu'il l'aiderait même... Mais c'était comme ça... Elias ne pouvait pas faire marche arrière, il avait l'espoir de cet enfant, mais Kelly ne l'avait plus... Oh évidemment si jamais elle changeait d'avis, il ne pourrait que sourire... Il serait si heureux de cette nouvelle...
Même si elle lui avait dit que ce n'était pas possible, qu'elle ne reviendrait pas sur cette décision, il voulait encore y croire.. Y croire... Tout en se faisant à l'idée qu'elle finirait par partir...

Soudain, le jeune homme entendit un petit bruit, juste derrière lui... Il se retourna lentement et eut une vision d'horreur... Toshiro, les mains en sang, non les poignets...
Elias resta là, sans rien pouvoir faire, il le vit tomber... Puis un cri... Kelly... Elle le réveilla. Il regarda Toshiro à terre, Elias tremblait, il s'approcha, pourquoi avait-il fait ça ?
Puis cela arriva très vite, on se chargea de Toshiro, on l'emmena... Elias restait debout, on lui demanda ce qu'il faisait... Puis les doutes s'insinuèrent et on hésita pas plus longtemps. Elias fut recouché de force, on lui demanda ce qu'il faisait debout... Le jeune homme ne pouvait parler et on se décida à l'attacher. Il ne réagit pas...
Toshiro... Avait-il pu lui faire du mal à lui aussi ? Ne faisait-il donc que du mal autour de lui ? Il pensait que c'était limité à sa famille mais... À présent son meilleur ami se retrouvait sur une civière parce qu'il se suicidait ? Par sa faute ?


"Je veux l'aider !!"

Une infirmière prenait soin de Kelly, elle se retourna vers Elias et lui dit qu'il n'était pas un donneur compatible, mais qu'il y avait la banque de sang, que ça irait pour Toshiro. Le jeune homme ne pouvait pas le croire... Il se sentait mal, il avait envie de mourir si cela pouvait apaiser toutes les personnes qu'il avait blessé...

_________________
Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Fév - 15:51

Toshiro s’était coupé les veines des poignets suite à la déception qu’il avait ressentie quand Elias ne l’avait pas crus. Tout était allé très vite, après s’être allongé on l’avait pris dans une civière et on l’emmener dans une salle spéciale pour lui redonner du sang, pour arrêter les hémorragies et enfin soigner les poignets meurtrie du jeune homme. Toshiro était tombé vite dans les pommes et là encore il se rendit compte de sa faiblesse, s’évanouir si vite ce n’était pas digne du grand Toshiro le plus grand tueur de la ville, il se dégouter intérieurement…Mais où était il ? Toshiro se releva il regarda ses mains elles étaient toujours en sang et ses poignets encore ouvert, il était en tenu de ville comme quand il était venu suivre Kelly et Elias, une immense marre de sang était autour de lui. Il regarda enfin ce qui l’entourait, mais a sa grande surprise rien ne l’entourait, c’était blanc, tout blanc, rien que du blanc, tout autour lui du blanc, au dessus, en dessous du blanc. Toshiro se mis les mains dans les cheveux et tira une grimace, il avait oublié qu’il avait les mains ouverte…. ? Quoi il avait oublié ? C’est vrai qu’il ne sentait rien ni corporellement ni avec son nez il y avait un immense vide, Ce que Toshiro détestait le plus, le vide rien à faire, rien à tuer, à fumer, rien à boire, mais vraiment rien. Les cheveux de Toshiro était devenu en partit rouge et collant de sang qu’il avait étalé sur sa tête en se grattant la tête juste à l’instant. Toshiro fis quelque pas et regarda autour de lui les bras croisé, il s’assit et soupira lourdement, et…un picotement, une douleur intense. Il tomba allongé et sa poitrine décolla toute seule, il avait mal, un bruit aigue lui vint aux oreilles et bipe monstrueux qui lui faisait atrocement mal a la tête et enfin des choses autour de lui se dessinèrent. Il eu la sensation de tombé dans un vide sans fin et de retomber dans une chose moelleuse, enfin c’est ce qu’il sentait, il entendit de l’agitation autour de lui en plus des bipes incisent. Un nouveau choc et le bipe cessa pour devenir un petit signal régulier, il eu des soupirs de soulagement autour de lui et ce qui l’avait électrocuté s’enlevèrent de sa poitrine déjà meurtrie par les cicatrices du passé, des bruits de pas qui se dirigeais vers la sortie et puis plus rien, il tomba dans le sommeil. Toshiro ne fis aucun rêve spécial, il ne voyait rien du tout que du noir ( quelle antithèse u_u’ du blanc vers le noir). Toshiro se réveilla 30 minute après, il ouvrit doucement les yeux, il voyait flou puis quelque seconde après il retrouva sa vue habituelle, la première chose qui le frappa se fus son mal de poitrine, il posa une main sur celle-ci pour se calmer, bizarre il ne sentait pus la peau de son torse sur ses doigts, il leva sa main devant ses yeux, elle était bleu presque violette et elle était bandé de partout, c’était la même chose pour l’autre. Il soupira, c’est vrai qu’il avait tenté de se suicider, en faite il n’aurait pas vraiment voulu mourir mais il voulait connaître la réaction des deux jeunes gens Kelly et Elias qui étaient présent a ce moment là, il n’avait entendu que le cri de Kelly avant de partir dans un coma qui lui valu un arrêt cardiaque. En faite où étaient Elias et Kelly, il tourna frénétiquement la tête de chaque côté de son lit mais il ne vis personne, peut être qu’ils ne voulaient voir justement parce qu’il avait tenté de se tuer lui-même, Toshiro soupira, encore une action vaine et idiote de sa part, il ne pensait vraiment que aux armes, il se détestait, une larme voulu perler au coin de son œil mais il la ravala, il n’allait pas se rabaisser si bas pour ça. Toshiro s’affala dans son lit et rentra la tête dans les épaules, il était tout seul maintenant il avait pris l’habitude d’avoir quelqu’un sur qui compter mais là plus personne…
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Fév - 1:20

Croire que Kelly allait bien, croire qu'elle aurait pu aller bien était utopique. Elle avait mal. C'était insoutenable et pourtant elle n'en mourrait jamais. C'était une très grande douleur, mais pas physique, morale. Elle avait mal. Ca faisait mal, elle rageait, d'être impuissante. Impuissante à sa propre douleur, impuissante à celle de son frère qui criait après avoir vu Toshiro essayé de se suicider. Elle suffoquait, elle avait envie d'être forte, d'être là pour Elias.
Elle n'en avait pas le courage, elle voulait infliger la même peine à Elias, elle voulait l'abandonner. Elle voulait le faire souffrir. Elle en avait marre, c'était tout le temps de sa faute s'il avait mal. Pourquoi ? Si elle était resté en Amérique, Zachary serait en vie, Elias heureux, Toshiro sur d'être en vie.
Tout était sa faute et elle elle pouvit rien faire pour le changer. Elle avait crié, et maintenant, et maintenant quoi ? Elle ne pouvait rien faire. Elle n'avait ien à faire, elle était choquée, choquée qu'un type aussi con que Toshiro, aussi fourbe puisse se suicider comme ça, ai le courage de blesser tous ceux qu'il aimait, sans se poser de question. En fait elle l'enviait car maintenant qu'elle avait vu la souffrance sur le visage de son frère, elle ne voulait plus le faire. Elle ne pouvait plus. Même si ça faisait mal, même si c'était intolérable. Elle se força à retrouver ses esprits et à arrêter de trembler, à se lever, à contenir sa peur en rejoignant son frère et à saisir la main de son frère et la caresser pour l'apaiser :


"Ca ira Niii-chan, t'inquiète ils vont l'aider. Ils vont le sauver, je ne vais plus dire qu'il ment, il pourra dire ce qu'il voudra sur Pierre ça ne me touchera pas, et tu ne me défendras pas. Tu ne le défendras pas, tu vas te réconcilier avec ton ami, et tout ira bien. Je ferais tout pour ça."


Le silence fut paisant, elle avait mal, elle n'avait pas réussi à lui dire qu'elle ne mourrait pas, qu'elle souffrirait pour lui. Car elle avait mal, envie de vomir en s'imaginant vivante auprès d'un enfant. Un enfant qu'elle ne rendrait pas heureux. Elle aida son frère prisonnier à s'endormir. Et puis elle alla prendre des nouvelles de Toshiro, il était dans une chambre à peine plus loin, sans donneur, elle se proposa on lui refusa car elle était enceinte. Rien de compliqué. Elle retourna près d'Elias près avoir demandé si éventuellement quand Toshiro se réveillerait ils pourraient aller le voir... Ce fut ok, pas de problème il aurait besoin de soutient moral et irait après voir une infirmière.
Elle fit pas mal la navette entre la chambre de son frère et de Toshiro. les deux dormait, sauf qu'à un moment Toshiro se réveilla et fut sur le point de pleurer. Elle n'allait pas être tendre.


"C'est toi qui pleure ? T'es pitoyable, en plus j'chuis sûre que tu n'as aucune idée de la tête de Pierre. T'es pas malin tu sais ? sortir des conneries dans le seul but que j'le déteste et que je veuille plus me tuer... C'est diabolique. Mais à côté de la plaque ! Alors maintenant même si tu t'excuses pas j'vais faire comme si tu l'avais fait, comme si tu avais avoué ne pas connaître Pierre et avoir parlé de n'importe quelle pourriture présente chez Natsu. J'vais faire comme si tu n'étais pas un abruti et que j'étais plus ou moins soulagé, comme si je n'avais plus envie de mourir et je vais tout faire pour qu'Elias ne t'en veuille pas. Alors pleure pas, ça en vaut franchement pas la peine. Bon j'retourne auprès d'Elias."


Elle se détourna :


"J'oubliais pas un mot à Elias, je nierais en bloc. Et le grand Toshiro, le très grand Toshiro, celui qui résiste à de sublimes blessures s'amuse à s'en faire lui même. tu faiblis pas pas à ta réputation ! t'es le seul à pouvoir tuer le plus grand tueur de la ville, chapeau !"


Elle retourna auprès d'Elias attendant qu'il se réveille, elle l'avait un peu beaucoup forcé à fermer les yeux et à se détendre.


Dernière édition par Kelly Kapowsky le Dim 22 Fév - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Fév - 23:14

Toshiro était un peu dans le pâté et quand il réveilla il trouva Kelly devant lui tiens bizarre, pourquoi était-elle là, elle avait une sale tête…normal…Elle commença a lui parler le jeune homme l’écoutait ne l’interrompent pas, en plus il n’avait pas la force pour ça il sentait comme un vide en lui et ses yeux était a moitié clos, mais il continuait a regardé la jeune fille en se forçant de ne pas s’endormir pourquoi ? Il ne savait pas il l’aurait ignoré si il avait été dans un état normal mais il avait le cœur gros et le fais que la jeune fille soit venu le voir lui donner un peu de force mais malheureusement les paroles de Kelly blessèrent…en même temps normal vue les propos qu’il avait tenu auprès d’elle, c’était tout a fais normal qu’elle vienne lui dire ce qu’elle pensé, mais elle lui dit qu’elle allait faire semblant qu’il lui avait demandé pardon et qu’elle allait faire comme si il n’avait rien dit sur Pierre, Toshiro eu un flash a se moment pas par rapport au parole de Kelly mais sur sa personne. Toshiro se demandait pourquoi il voulait la convaincre que Pierre était un menteur ? Pour pas qu’elle se fasse de fausse allusion ? Mais pourquoi ? Pourquoi ?...Toshiro se mis a pensé qu’il éprouvait quelque chose pour Kelly mais sa lui tira une grimace…C’était n’importe quoi il la détestait et elle le détestait aussi ce serait paradoxal…mais peut être se trompait-il car ça lui arrivait beaucoup en se moment. Toshiro avait beaucoup de face caché en lui, mais celle là, il ne savait pas qu’elle existait…Bref il était un peu désordonné de l’intérieur a cause de ça. Kelly le félicita car il était le seul à pouvoir tuer le plus grand tueur de la ville…Toshiro se dit que la ville s’était un peu petit…et pourquoi pas le plus grand tueur du MONDE niark ! Non non ça pouvait pas être vrai…Ensuite Kelly partie et il réfléchis très longuement sur ce qu’il avait pensé juste avant le fais de peu être éprouver quelque chose pour Kelly, il secoua la tête négativement mais se serait marrant de voir comment elle réagissait et peut être que…Oh y en a marre des peut êtres brun il sait pas et y va tentais voila ( je suis trop con u_u’). Toshiro regarda son bras gauche et débrancha les appareils, il enleva les seringues et se redressa…difficilement, il failli tomber, il se rattrapa au truc avec les sachets suspendu relié au seringue pour lui propulser un truc zarb dans le sang (je sais pas comment ça s’appelle) et s’en servit comme canne. Des infirmières (très jolies d’ailleurs) vinrent dans la chambre le remettre au lit mais il résista et les repoussa du bras droit. Il marchait lentement mais surement avançant vers la chambre d’Elias où Kelly s’était surement rendu, il ouvrit la porte elle était bien là assise et il soupira. Il avança et lâcha le truc avec les sachets et s’accrocha au mur. Il sourit.

-Kelly…Quand je ne t’es pas tué tout à l’heure tu as tout de suite dit que c’était parce que j’étais un lâche et que je savais pas tué, mais l’idée que je puisse penser a ta personne ne t’as pas effleuré, tout ce que j’ai dit je l’ai dit sur un coup de tête et c’est pour sa que mon bras a était lâche je regrettais un point c’est tout…

Toshiro sourit et se détourna d’elle à nouveau encore une fois les larmes lui montait aux yeux …POURQUOI ?...il eu pas le temps de réfléchir et fatigué il tomba dans les bras des infirmières qui l’accompagné toujours, il était encore conscient mais plus rien ne répondais au ordre de son cerveau
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Fév - 23:49

Kelly était revenue près de son frère, les infirmières l'avaient détaché. En fait elles l'avaient détaché depuis presque le début vu qu'elle était allée gueulée dès qu'elle avait pu se lever que c'était injuste ! On avait pas à l'attacher, il avait déjà bien du mal à se déplacer seul, et si c'était pour l'empêcher de bouger elle le ferait plus sûrement que cette corde... Elle avait pété un gros scandale en fait, en disant que si les médecins ne respectaient plus les individus qu'ils soignaient et les voyaient comme un corps et non comme une personne. C'était bien des médecins pour rétablir le corps et entraver le cœur ! Enfin bref le scandale avait porté ses fruits et son frère avait pu être détaché, et s'était endormi.
Elle avait eu une petite altercation avec Toshiro, enfin que dans un sens, elle se foutait ce qu'il pouvait penser. tout comme il se foutait de son opinion. Elle ne pouvait pas se le blairer, il lui rendait la pareille. Elle lui en voulait toujours, elle ne lui pardonnerait jamais, elle lui en voulait d'avoir tué Pierre, elle lui en voulait d'avoir essayé de se suicidé. C'était à elle de faire ça pas à lui. Seulement elle elle voulait dégouter son frère avant, pour que... Enfin elle n'était plus capable et c'était elle qu'elle dégoutait, elle n'était même plus capable de passer à l'acte après avoir vu la réaction de son frère. Il était la seule personne qu'elle ne pouvait se permettre de blesser à ce point. Pour cela elle acceptait que sa vie et celle de son enfant soient misérable, elle acceptait.
Elias était quelqu'un d'important pour trop de monde pour qu'elle s'amuse à le détruire, si elle avait fait ça elle n'aurait pas mérité le repos, alors mieux valait souffrir jusqu'à mourir d'une mort naturelle sans que ça fasse de remous, comme ça quelques pleurs mais pas de culpabilité. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes, en attendant elle devrait souffrir en silence et montrer aux autres une mine souriante pour apaiser leur cœur et ne pas les inquiéter ! Elle s'était rassise auprès d'Elias, elle avait repris sa main, elle pensait que c'était plus agréable de dormir en sentant une présence familière, plus agréable et calmante. Elle préférait qu'il dorme, comme ça il ne souffrait pas, et s'il gémissait dans son sommeil elle resserrait doucement ses doigts pour qu'il sente que quelqu'un le veillait, que quelqu'un était là et le protégeait.
Brusquement Toshiro fit son entrée (fracassante) dans la chambre, il se servait d'un truc à goute comme d'une canne. Elle soupira, il avait quoi à vouloir faire son intéressant ? Il avait quelque chose à dire peut-être ? a lui dire ? Pauvre type, elle se foutait de lui, elle n'en avait rien à faire. Et pourtant il se faisait inutilement souffrir pour venir mettre les choses au clair ? Vraiment certains n'avaient rien de mieux à faire. Elle l'ignora donc, il avait été lâche disait-il ? Elle trouvait aussi, mais pour d'autres raisons, il avait essayé de se tuer sans raisons cet abruti... Les infirmières arrivèrent, Toshiro essaya de résister sans pouvoir, Kelly vint à son secours, enfin plus ou moins.

"Dites vous croyez pas qu'il serait plus intelligent de le mettre sur le lit d'à côté ? Tétu comme il est il va revenir nous voir à la première occasion.

-Vu que c'est en votre présence qu'il a essayé de ce suicider...
-Vous avez raison, c'est sûr que l'isoler dans un coin ça sera mieux pour ses idées noires, et de plus vous avez du entendre à moins d'être sourd ? C'était irréfléchi."

Bon bin on ne sait trop comment Toshiro finit dans le lit d'à côter celui d'Elias mais la jeune fille ne lui accorda pas un regard, elle l'avait aidé pour qu'il puisse être avec son frère. Elle ne ferait pas semblant d'être amicale avec lui tant que son ainé dormirait.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Tôda
Admin
Elias Tôda

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 25/11/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Fév - 17:02

Elias ne comprenait pas, pourquoi on l'attachait ? Pourquoi on le regardait ainsi ? Puis il comprit... C'était sa faute, entièrement sa faute... Alors il soupira, il s'en voulait et... Et si Toshiro ne survivait pas ? Paniqué, effaré, le jeune homme essayait de bouger, il regardait le couloir, il essayait de voir par où Toshiro était parti. Il y avait des gens qui nettoyait le sang au sol. Il avait peur, extrêmement peur, les yeux écarquillés, il restait là sans bouger, le regard vide bloqué sur le sang de son ami...
Puis on lui prit la main... Kelly. Le jeune homme détacha ses yeux des tâches rouges et retourna son regard vers sa sœur... Sa petite sœur qui l'aidait alors que... C'était à lui de l'aider. Elias s'en voulait, se dégoutait, il essayait de ne pas montrer sa peur à Kelly mais ce n'était pas possible... Elle lui dit que ça irait, qu'ils le sauveraient... Elias hocha la tête lentement, mais se figea lorsqu'elle continua... Non, elle ne pouvait pas dire ça, même si c'était son ami, Toshiro n'avait pas le droit de dire ces choses ignobles, pas en sa présence en tout cas, pas pour que Kelly souffre encore et encore...


"Non... Kelly non, tu ne peux pas décider ça... Tu ne dois pas souffrir pour moi..."

Mais Kelly ne l'écouta pas, à la place elle alla se plaindre, que son frère n'avait pas à être attaché, il l'entendait de sa chambre, inquiet, sa sœur s'agitait alors qu'elle avait vécu de trop importantes épreuves... Le jeune homme regarda à nouveau le sol, il n'y avait plus rien, plus de sang, juste un grand vide... Il avait peur, était-il un monstre pour que tout le monde souffre ainsi autour de lui ?
On finit par le détacher, les infirmières ne furent pas douces, elles ne connaissaient que trop ce jeune homme aux cheveux bleus et il n'y en avait que deux ou trois sur toute l'équipe pour le plaindre ou l'aider... Les autres se méfiaient de ce garçon aux cheveux bleus, à l'apparence angélique mais au corps meurtri.
La jeune fille s'approcha à nouveau de lui, il lui sourit, un sourire pour la rassurer, il ne devait pas montrer sa souffrance, c'était la pire chose qu'il pouvait faire... Car l'apprenti musicien savait que sa sœur en souffrirait d'autant plus.
S'en suivit une petite discussion, Kelly voulait qu'il dorme mais Elias se battait contre le sommeil, il disait que c'était trop horrible, qu'il ne pouvait pas dormir alors que Toshiro pouvait mourir. Une infirmière intervint en lui disant qu'il était hors de danger et Elias dut fermer les yeux à la demande de sa sœur, elle essaya de l'apaiser par les mots, par le fait qu'elle lui tenait la main, puis il finit par s'endormir, sa tête pesa un peu plus sur son oreiller, et sa main se desserra, libérant inconsciemment Kelly.

Après, il plongea dans le monde des rêves, s'agitant parfois mais immédiatement calmé par la présence de Kelly, qui apparaissait dans ses rêves tel un ange... Était-elle morte ? Toshiro vint aussi, il n'avait plus de sang dans son corps il disait qu'il était triste, ses larmes étaient de sang.... Il ouvrit les yeux quelques instants avant de se rendormir immédiatement... Son cœur s'était un peu accéléré, mais encore une fois la présence de Kelly le calma.
Toshiro se trouva dans le lit à côté du sien mais il ne parvint toujours pas à se réveiller, en fait il plongeait, son sommeil se faisait de plus en plus profond.
Bientôt une infirmière entra dans la chambre pour contrôler les états des deux jeunes hommes. Elle réveilla Elias, il devait dire comment il allait, peut-être pourrait-il retourner chez lui... Celui-ci sursauta et mit du temps à comprendre qu'il était là avec Toshiro et Kelly dont il avait serré la main sans faire attention.
Il réagit au fait qu'il pourrait rentrer avec un sourire, mais il finit par réaliser lorsqu'il croisa le regard de Kelly. Il devrait parler à Tamako, lui expliquer ce qu'il s'était passé, ce à quoi il avait pensé. Il était obligatoire de le faire maintenant. Et... Toshiro qui était là, Elias n'osa pas croiser son regard, tellement il s'en voulait...
Il soupira, il était mal... Tellement mal, l'infirmière regarda les bandages de Toshiro, le niveau de la transfusion puis repartit.
Elias ne s'en sentit que plus mal... Puis, au bout de quelques secondes...


"Pardonnez-moi, je ne voulais pas vous faire du mal... Au contraire... Pardonnez-moi, je suis un monstre... Kelly, tu es ma soeur, j'ai survécu grâce à toi, tu es comme ma meilleure amie, ma soeur, jamais je n'ai voulu tuer celui que tu aimais et qui t'aimait... J'ai détruit ta vie et je le sais...
Quant à toi Toshiro... Tu es mon meilleur, mon seul ami.... Mais tu dois comprendre que je ne peux accepter que tu fasses souffrir Kelly... Mais... Je t'ai fait souffrir toi aussi et je te demande de me pardonner... Si tu ne peux, ne veux plus être mon ami je comprendrai."


Il avait déclaré tout cela d'une voix blanche mais elle tremblait, il avait du mal à parler et Elias ne pouvait s'empêcher de caresser la main de sa sœur en même temps, il avait besoin de sa présence, il ne pouvait se le cacher... Mais elle avait décidé de son sort... Il ne pouvait pas remettre un choix aussi sûr en question, même s'il lui demanderait jusqu'au bout...

_________________
Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Elias210
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-sakura.forum-actif.eu
Kelly Kapowsky
Fouteuse de merde
Kelly Kapowsky

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2008

Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitimeDim 5 Avr - 12:58

Elias leur demandé de le pardonner, elle se disait qu c'était à elle de s'excuser, mais elle ne savait précisément de quoi. De tout probablement. De ne pas être une bonne sœur, de lui faire continuellement de la peine. De ne pas être heureuse, de le rendre triste. Elle ne pouvait rien faire sa voix ne sortait pas.
Elle aimait profondément Elias mais le haïssait tout autant. Elle l'aimait car il était son frère, celui qui l'avait toujours aidé depuis qu'ils se connaissaient, car il était un soutien fidèle. Quelqu'un d'important dans son cœur. Quelqu'un qu'elle souffrait à présent de fréquenter. Elle en avait toujours aussi besoin et pourtant...
Il était la cause de tout ses malheurs, c'était lui l'investigateur de la mort de Pierre. Il était horrible elle le détestait, et pourtant il lui était essentiel. Elle se détestait elle. Elle d'être auprès d'Elias et de trahir son aimé. Elle de ne pas pouvoir aider son frère. Elle se détestait de l'aimer. Elle se détestait de le haïr. Elle ne devait pourtant pas le montrer.
Elle était de trop dans ce monde, elle ne ferait que souffrir les autres. Elle serait un parasite comme elle l'était à présent mais avait-elle le choix ? Elle était condamnée à perpétuité. Et pourtant elle continuait à avancer c'était idiot. Elle ne pouvait se résoudre à mourir pour ne pas blesser son frère et ne s'en détestait que plus de ne pas réussir à blesser celui qui la faisait tant souffrir.
C'était trop, elle ne supportait pas. Elle essayait de faire bonne figure mais rien, ne pouvais réellement la satisfaire, rien l'atteindre. Elle devait mentir, elle devrait toujours mentir pour ne pas blesser son frère... Elle devrait se mentir à elle même. Etait-ce cela vivre ? Un mensonge. A quoi bon se poser la question, cela n'était pas vivre. Cela serait sa vie ! Elle sourirait, travaillerait, respirerait pour un mensonge. Faire semblant elle y était habituée.
Quelle mère serait-elle ? Qu'elle mère pourrait-elle être ? Elle enviait Tamako de savoir comment s'y prendre, elle enviait Tamako qui avait quelqu'un pour l'aider. Même deux personnes. Elle elle serait seule, Elias voudrait l'aider mais il ne serait pas un père pour son enfant. Sa tête lui faisait extrêmement mal, elle retournait ces pensées et n'y trouver pas de sens. Elle était vide. Et pourtant un désir flambait encore dans son âme.
Elle voulait être une bonne mère. Elle voulait que l'enfant de Pierre spoit heureux. Elle n'y arriverait pas. C'était dégoutant. Elle voulait bien faire mais s'avouait vaincue par avance. Elle tricherait, elle ferait semblant, mais elle souffrait pour son enfant. Cet enfant qui n'aurait aucune chance.
Elle s'excusa auprès des jeunes hommes. Elle ne pouvait plus rester, elle avait la nausée. Elle devait partir s'éloigner d'eux, elle ne pouvait plus les regarder. Il fallait qu'elle s'isole. Qu'elle souffle qu'elle... Elle se balada un moment au grès des couloir, le regard vide. Elle ne pouvait rien faire. Le temps passa, les couloirs se vidèrent. Elle se retrouva seule. Elle voulu crier mais à quoi bon ? elle ne ferait que gêner d'autres gens.
C'est ce qu'elle ferait jusqu'à sa mort, elle serait une gêne. Elle s'élança, sa colère sortie. ses muscles forcèrent. Elle s'envola, le couloir devint le réceptacle de sa colère. Elle ne criait pas, son corps criait pour elle. Elle sautait virevoltait telle une démente. Elle savait qu'elle ne pourrait bientôt plus se perdre dans l'effort physique, que la gymnastique ne lui serait plus permise. Alors elle continuait. Bientôt plus de lumière, le soleil était couché. Elle était à bout, fatiguée mais debout, une infirmière passa et lui demanda ce qu'elle faisait ici. Elle dit qu'elle cherchait la chambre de son frère... Et qu'elle s'était perdue. L'infirmière lui dit que les visites étaient terminées, Kelly s'excusa et demanda si elle pouvait tout de même voir un peu son frère l'infirmière accepta mais au final il avait déjà quitté l'hôpital, avec sa grande soeur ? Enfin c'était l'avis de la réceptionniste. Kelly s'excusa encore une fois et prit congé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gomenasai... Imouto-san... [Libre]   Gomenasai... Imouto-san... [Libre] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gomenasai... Imouto-san... [Libre]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat Sakura :: Par ici la sortie... :: La ville de Nagoya :: Hôpital-
Sauter vers: