Le Pensionnat Sakura

Un lycée situé dans le centre de Nagoya, ville de deux millions d'habitants. Ici vous étudiez en plus des matières normales, une option qui correspond à votre passion.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Départ pour une nouvelle vie [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame Natsugata
Superman =D
Ayame Natsugata

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeVen 2 Jan - 19:49

Comme les enfants attendent le Père Noël et les cadeaux en dessous de l'arbre aux épines, Ayame attendait le jour de son départ pour l'internat de pied ferme. Elle avait passé les fêtes de fin d'année avec ses parents dans leur domaine et avait trouvé d'un ennuie mortel ces quelques jours. Au risque de tomber malade, elle sortait chaque nuit accompagnée de sa six cordes et assise dans la neige comme un enfant jouait des airs calmes et enivrants. Les minutes étaient atrocement longues, et à chaque instant, l'adolescente pensait à son nouveau départ, sa nouvelle vie. La veille elle passe sa matinée pour décider quoi apporter avec elle, affaires de toilettes, vêtements, guitare, et puis pour le trajet un moyen d'écouter de la musique pour passer le temps et surtout sa carte bancaire. Elle regroupa le tout dans son gros sac à roulettes de voyage, mis son nom sur l'étiquette et posa la housse de guitare auprès du barda conséquent qu'elle avait introduit dans le bagage. Elle passe le reste de la journée à repenser à son enfance dans cette maison et l'émotion l'envahit quand elle passe devant le clavier du Kawai, magnifique piano à queue qui décorait désormais la salle de jeux de ses parents. Elle ajusta le siège à sa taille et posa ses mains nouées et tendues par les souvenirs sur le damier hypnotisant. Accordé récemment, les quelques accords mineurs que la damoiselle interpréta à la suite faisait vibrer les cordes à la perfection, les marteaux étaient parfaitement synchronisés avec les touches, le mécanisme était magnifiquement réglé. Quand Ayame arrêta de jouer, c'est le visage humide et le maquillage défait, machinalement, tel un zombi elle se leva et alla s'allonger sur son lit après avoir traversé tout la propriété le regard vide et le teint blafard. Rivée sur le plafond blanc, elle se dit que si elle n'avait pas fait sa gosse de riche elle serait peut être une grande pianiste maintenant. Mais ce qui fut décidé en est ainsi et maintenant elle devait vivre avec cela, alors elle se releva brutalement cherchant ses écouteurs pour voir ce qu'elle avait mit sur son baladeur et elle mit un chanson calme, reposante, chanson qu'elle laissa tourner dans ses oreilles jusqu'au sommeil de fin d'après midi. Musique

05H00 c'est ce qu'affichait le cadran numérique quand le réveil sonna. Le Bip agacent ne mit pas longtemps pour agiter la belle qui avait dormi habillée sur ses couvertures et son matelas. Elle ne mit pas longtemps pour changer de visage passant du visage encore dans un sommeil profond à celui affichant la joie de la liberté. Elle fila sous la douche et enfila son tailleur blanc et noir, il valait mieux faire bonne impression le premier jour, elle souligna ses deux yeux d'adulte d'un coup de crayon fin et discret et finit par s'imprégner d'un parfum léger. Elle se fit conduire le matin pour aller prendre son train à l'heure où le soleil commence à réchauffer le monde de ses rayons orangés. Ses Parents étaient restés dans la voiture, ce qui conforta l'envie de départ chez la jeune femme. Elle entra dans le train, dans le second wagon avec son billet composté en main. Elle s'assit à coté d'une femme d'apparence smart car le compartiment dans lequel elle était entré était presque plein. Une fois ses affaires mises au dessus des sièges et son lecteur audio enfilé sur ses oreilles bien dessinées elle s'assit en silence, appuyant sur le bouton central de son appareil électronique que sa voisine regardait avec stupeur. Le son commença à arriver et il en résulta un sourire sur le coin des lèvres d'Ayame. Le paysage était majestueux, encore couvert de ce linceul blanc et immaculé. La ville de Nagoya pointait le bout de sa périphérie et par la lucarne du train la futur pensionnaire observait d'un œil curieux et malicieux la ville où elle allait désormais vivre.

A l'arrêt du convoi, la chevelure violacée de la femme sortit des portes et retrouva le soleil. Elle porta à sa bouche une cigarette sortie de sa poche, maintenant qu'elle vivait loin de toute sa famille elle pouvait se la permettre. Elle l'alluma et au lieu de demander un taxi à la sortie de la gare, Ayame préféra marcher et vaquer pour essayer de se faire quelques repères. Au bout d'une demi heure de découvertes elle remarqua qu'il était midi passé et qu'elle n'avait toujours pas mangé, elle s'assit donc sur un banc public non loin et entama un sandwich placé dans la poche avant de son énorme sac. Regardant les passants, les oiseaux, goutant à chaque banalité qu'elle avait le droit de voir comme si c'était un cadeau du ciel. Elle se remit en marche et demanda le chemin de l'école à un passant plutôt banal. Elle suivit le chemin indiqué et prit son temps.

La nouvelle arriva vers les quatorze heures à son futur établissement scolaire, déboussolée, elle observa du trottoir les marches qui escaladaient le bâtiment derrière la grille. La guitare sur le dos et les roulettes du sac rythmant le pas, Ayame ouvrit la grille et s'engouffra dans l'enceinte. Marche à marche en faisant crocher les roues du cabas un coup sur deux sur les marches. Elle franchit la porte d'entrée et passa le seuil, plein de rêves au bout des doigts elle contempla son nouveau "chez elle" en restant bouche bée au milieu du chemin. Quelqu'un devrait certainement arriver pour la réveiller, car perdues dans ses pensées les plus profondes, elle était déterminée à connaitre chaque détail de ce lieu avant d'en partir, même si après tout ce n'était qu'un hall d'entrée...
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeDim 11 Jan - 19:49

Toshiro allait à son habitude accueillir les nouveaux, il s’était employé lui-même à souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants. Comme peu de personne le faisait dans ce pensionnat, lui qui n’avait grand-chose à faire de ses journées en ce moment, s’y engageait personnellement et pour le bien de tous, surtout pour les pensionnaires arrivés il y a peu. Il allait donc, d’une allure posé et décontracté au hall d’entré pour voir si il y avait encore des nouveaux. Il tourna sur sa droite et le grand hall s’ouvrit a lui, lumineux, immense et chaleureux, cet endroit était le cœur du pensionnat, c’était l’endroit le plus important de l’établissement. Il ne remarqua personne avec des valises au départ et il allait retourner dans sa chambre quand il vit une jeune fille bouche bée qui regardait l’endroit sans faire un seul mouvement. Elle ne faisait vraiment aucun mouvement juste ses yeux qui décrivaient le hall avec une adoration trop visible. Toshiro soupira et rajusta son katana dans le dos, il s’en séparait jamais même pour une discussion banal avec un nouveau pour l’accueillir et lui montrer son pieu il le prenait. Il se dirigea donc vers la jeune fille et resta quelque seconde à une distance raisonnable pour voir si elle allait réagir, en voyant qu’elle ne le remarquait pas, il s’approcha et passa une main dans ses cheveux blancs tout en disant.

- Bonjour et bienvenue, je vois a vos bagages que vous êtes nouvelle, je me présente Toshiro Hitsugaya , ce sera un honneur pour moi de vous guider dans vos premier pas dans ce pensionnat.


Dernière édition par Toshiro Hitsugaya le Ven 13 Fév - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Natsugata
Superman =D
Ayame Natsugata

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeMar 13 Jan - 0:18

Encore sous le choc, le souffle altéré par le trop plein d’émotion, Ayame ne bougeait que les pupilles, qui papillonnaient dans tous les sens au rythme de la musique continuant de tourner en boucle sur son lecteur audio. La mélancolie de la mélodie relevait l’instant émouvant comme dans les vieux films américains. Les basses faisaient palpiter le cœur de la belle un peu plus à chaque temps, la voix lui humidifia les paupières et les violons lui esquissaient un sourire qui mimaient à la perfection la bouche du chanteur. Entendant d’une unique oreille la jeune Natsugata ne put se rendre compte s’il y avait quelqu’un autour d’elle, elle jetait donc des coups d’œil de temps en temps. Se rendant compte de l’endroit qu’elle venait de découvrir elle rangea son écouteur et mit tout son stock de musique dans la housse de sa guitare qu’elle posa ensuite à ses pieds. Une nouvelle fois la bouche béante elle observa en pensant à tout ce qu’elle allait vivre. Puis elle fut en quelque sorte sortie de ses songes par un homme, de taille supérieure à celle de la jeune fille d’environ une tête. Les cheveux de la jeune fille remuèrent brutalement à la suite du mouvement de tête qui lui permit d’observer le bel homme en face de la rêveuse.

Il lui adressa la parole gentiment et elle attendit un moment avant de répondre, vous savez comme ces fois où on a besoin de temps avant de montrer ce que l’on veut que les gens voient de vous. Ce moment est le premier contact avec ceux qui partagerons peut être votre vie de demain et vivrons votre quotidien des jours à venir. Elle ne savait pas sur quel pied danser, faire la fille agréable et apte à être appréciée ou faire naturelle, sombre et douce, un oxymore à elle seule, une personne qui est si spéciale qu’elle en devient attirante. La fille qui se regarde un peu tout le temps pour savoir si elle est bien coiffée, mais personne ne remarque la différence, sa beauté aveugle les imperfections de sa chevelure aux reflets diamants.

« Bien le bonjour, Ayame, nouvelle arrivante comme vous vous en doutez. Donc bien écoutez si vous pouviez éventuellement m’aider un peu, pour ne serais ce que trouver l’administration, ma chambre ou autre … »


Ça y est elle l’avait fait, elle avait été gentille, elle regrettait, ses pommettes étaient devenues un peu plus écarlates, comme on le fait quand la honte nous envahit, alors on cache un peu plus son visage avec ce qui nous le permet. Ici les mèches violacées qui décrivaient des courbes gracieuses en plein milieu du profil qu’elle offrait à l’inconnu. Elle laissa sa phrase en suspend le temps de trouver quelque chose à dire de pertinent, pour sortir un peu du lot, s’afficher, de toute façon elle était là pour réussir dans ce qu’elle aime, et elle aime être différenciée.

« Un sabre? Arts martiaux que vous pratiquez ici? J’ai entendu dire qu’il y avait pas mal de spécialités dans cet établissement j’aimerais beaucoup que tu m’en … pardon que vous m’en parliez. »


Ça y est elle avait déjà fait une erreur, la première, tutoyer un inconnu, ce que ses parents n’auraient pas toléré, mais elle était loin de son foyer, et la rébellion envers son ancienne vie grondait dans son être le plus profond.
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeMar 13 Jan - 22:37

Toshiro s’était approché de la jeune fille et s’était présenté a elle pour lui souhaiter la bienvenue comme il le faisait tout le temps et juste après il avait proposer sont aide pour la guider dans le pensionnat qui était un vrai labyrinthe pour les jeunes arrivants, alors que, comme Toshiro devait le répéter souvent, il y avait le plan affiché juste a côté de la porte principale. Mais Toshiro ne fis pas la remarque dans tout les cas il ne pouvait pas pour le moment la jeune fille n’était pas tirait de sa rêverie, et il se demanda comment pouvez-t-elle rester en extase devant quelque chose d’aussi banal qu’un hall d’entré. Après avoir entendu la voix de Toshiro elle avait tourné la tête mais n’avait toujours pas fais sortir un mot de sa fine bouche. Toshiro fis la moue du coin des lèvres et fini par soupirait comme il le faisait tout le temps, chez certaine personne le fais que Toshiro soupir leurs provoquaient le vague sentiment que Toshiro s’ennuyait à être en face d’eux mais ce n’était pas du tout ça, il soupirait parce qu’il avait l’habitude de le faire et pas parce qu’il s’ennuyait sinon il ne serait jamais venu accueillir les nouveaux. Toshiro se basait sur des habitudes, alors comme tout le temps il fit une description de la jeune fille avec un regard froid et perçant. La jeune fille semblait élégante au premier abord, elle avait une bonne taille, son visage prouvait une profonde gentillesse et une douceur inégalable. Ses yeux étaient de couleur noisette entouré par une chevelure, plutôt bleuté, il y avait dans cette coiffure beaucoup de mélange de couleur et Toshiro se limita au bleu. Son nez et sa bouche étaient dessiné à la perfection pour son visage.

*En voila une jolie jeune fille…*

Toshiro ne dit toujours rien, il n’était pas bouche bée devant la jeune file mais il ait était bloqué un instant avant de revenir dans la réalité juste après, il estimait son âge à environ 16, 17 ans. Elle était vêtue d’un tailleur blanc et noir, elle avait une petite touche de maquillage sous les yeux, et elle s’était imprégnée d’un parfum léger. Et enfin voila le moment ou elle réagit, elle salua Toshiro et se présenta sous le nom d’Ayame. Et elle demanda si il pouvait l’aider à trouver soit l’administration soit sa chambre…Mais elle s’arrêta au beau milieu de sa phrase. Ses joues étaient devenues plus écarlates et Ayame baissa la tête en se cachant derrière ses cheveux ce qui tira un petit sourire à Toshiro. Elle recommença à parler sur un autre sujet, elle avait remarqué le sabre de Toshiro que personne ne pouvait louper et Ayame demanda si il apprenait les arts martiaux ici. Et…A la fin de sa phrase Toshiro entendit un « tu » Cela ne perturba pas le jeune homme. Ca ne le dérangeait absolument qu’elle le tutoie alors qu’il venait tout juste de se voir alors il prit la parole.

-Tu n’es pas obliger de me vouvoyer Ayame. Je faisait ça pour le genre sinon je t’aurais tutoyer depuis longtemps comme je le fais à présent, tu peut parler librement ici. Pour répondre a toute t’es questions…Je me ferais un plaisir de t’accompagner jusqu'à ta chambre et je n’apprends pas les arts martiaux puisque que je connais déjà toute les techniques qu’on puisse apprendre. Et toi je voie que tu es venu apprendre la musique… J’aime bien la musique enfin ça dépend les styles mais je m’intéresse souvent a l’instrumentation


Dernière édition par Toshiro Hitsugaya le Ven 13 Fév - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Natsugata
Superman =D
Ayame Natsugata

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeLun 2 Fév - 22:26

Allure de déjà vu, ce moment qu'elle avait tant rêvé était enfin arrivé, elle avait tant préparé son discours ses moindres actes et respirations que chaque sourire ou même détail de son visage respirait la vérité. Comme un enfant à qui on aurait fait un cadeau avant son anniversaire, elle regardait Toshiro comme un ange. Elle passa sa main sur le dessus de sa tête et le regarda en poussant un petit rire un peu gêné.

« J'aurais éventuellement besoin de toi, j'espère ne pas trop t'en demander, bien que tu me paraisses gentil, tu n'es pas non plus docile je comprendrais que tu refuses. Je vais prévenir l'administration qui doit se trouver par ici selon le plan affiché au mur, même si je n'y ai pas fait attention je pense me retrouver. Ne bouges pas ! »

Sans qu'il ne puisse intervenir la jeune fille était déjà partie au pas de course, tout en gardant un forme de grâce. Elle revient une petite demi-douzaine de minutes plus tard, le visage orné d'un sourire radieux.

« Merci beaucoup je te dois un grand service Toshiro! Je te suis redevable d'ailleurs s'il y a quelque chose que je puisse faire pour toi... N'hésites pas ! Et puis même si je parle sur le coup de l'émotion je sais que tu es quelqu'un de bien, un visage si clair et si doux ne peut pas appartenir à une personne foncièrement impure ! »

Elle parlait beaucoup, ce qui ne lui ressemblait pas pas du tout, elle se courba devant le garçon aux allures de samouraï antique et lui fit une révérence attendant que celui ci décide du gage qu'elle lui devait. Les yeux humides elle repensait au moment où la secrétaire lui donna les indications et les bases pour s'adapter à la vie à Sakura. Elle n'avait pas trainé et avait réussi en quelques minutes intenses et brèves à passer pour une adolescente curieuse et motivée. Bien entendu elle était sous le charme du beau Hitsugaya, ses cheveux semblables à la neige commençant à disparaitre à l'extérieur paraissaient doux et accueillant, elle s'emballait peut être un peu vite c'est pour cela qu'elle mit ferma les yeux pour ne plus le regarder comme une sucrerie. L'envie de fumer se fit sentir, et la jeune fille réfléchit à l'emplacement de son paquet sur elle, l'avait elle laissé dans son sac? C'était résolu, elle tâtonna discrètement ses poches de son tailleur noir et y découvrit le paquet un peu déformé mais quasiment intact à l'intérieur, il semblait qu'il se soit fait à la forme de la cuisse de la damoiselle. Elle réfléchit ensuite au nombre qu'il pouvait bien lui rester, treize, quinze? Elle ne savait plus, de tout de façon réfléchir la tête baissée était un supplice pour elle, à l'annonce des premiers mots de son interlocuteur elle releva la tête et le fixa d'un regard neutre ajusté par un sourire calme.

¤* J'espère qu'il ne me confiera pas non plus des basses besognes mais qu'il ne me dira pas non plus qu'il n'a pas besoin de mon aide, je ne sais pas, quoi que je puisse faire, musique ou même cuisine, je le ferais volontiers pour lui! Il avait su m'accueillir et me donner une bonne image de l'institut. *¤


La lumière qui pénétrait le bâtiment par les larges fenêtres était pâle et revigorante, comme un soleil matinal, mais ici plus tardif, la neige et le temps devait jouer dans cela. Tout était merveilleux pour elle, la musicienne s'extasiait presque avec le décor de ville banale pavée de flocons dispersés, d'anonymes au style et à la tenue inimitable, mais depuis qu'elle était entrée ici, tout était décuplé.

___

[Hors RP : Excuses moi du retard, BAC blanc oblige =S en espérant ne pas t'avoir ennuyé et avoir fait un Rp acceptable même si un peu court ...]
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeMer 4 Fév - 16:42

Toshiro se tenait droit devant la jeune fille, il était détendu et le montrait bien les mains dans les poches, il regardait la jeune fille et l’écoutait. Toshiro avait remarqué depuis un moment le regard que lui portait Ayame, il avait vue ce regard de rare fois surtout quand il lui était adressé. Ayame en répondant au jeune homme se passa une main sur la tête et eu un rire gêné. Ayame approuva qu’elle avait besoin d’aide mais refusa de le demander clairement à Toshiro ce qui l’intriguas. Toshiro venait l’aider à faire ses premiers pas dans le pensionnat et elle allait se casser la tête avec l’administration. Toshiro ne dit rien et resta immobile et muet comme d’habitude. De toute façon Toshiro n’aurait pas eu le temps de répondre après avoir annoncé son objectif, Ayame alla chercher l’administration au pas de course. Toshiro soupira et attendit donc le retour de la jeune fille, il réfléchit, il regarde le hall, et attend encore. Toshiro soupira et entendit derrière les pas d’Ayame se rapprocher à nouveau Toshiro regarda l’horloge sur le mur du hall, elle avait mis que 6 minute pour tout régler, elle avait du aller vraiment vite. Elle était si presser que ça de le revoir…Toshiro eu un sourire en coin à peine perceptible. Ayame arriva et enchaina tout de suite sur une phrase qui bloqua Toshiro. Elle disait vraiment n’importe quoi, Ayame venait de dire a Toshiro qu’elle lui était entièrement redevable mais au fond qu’avait-il fais ? Rien il l’avait accueilli comme il accueillait toute les personnes du pensionnat. Mais ce qui l’apostropha le plus ce fus la suite : « je sais que tu es quelqu'un de bien, un visage si clair et si doux ne peut pas appartenir à une personne foncièrement impure » Toshiro avait les poings serrés, il tremblait de rage. Il se faisait insulter en direct heureusement que lui et Ayame était seul dans le hall car il aurait fais un scandale pas très jolie a voir. Mais Toshiro se calma et soupira Ayame ne connaissait rien de l’histoire de Toshiro, elle ne connaissait pas ses mots tabou, genre gentil ou des trucs dans le genre. Le jeune homme avait mis 18 ans bientôt 19 ans à tuer des gens pour être foncièrement mauvais et voila qu’une jeune fille qu’il ne connaissait pas et qui ne savait rien du jeune homme lui disait qu’il n’était pas impure. Toshiro soupira longuement pour se détendre et répondis des plus gentiment possible.

-Euh…

Toshiro venait de remarquer qu’Ayame venait de lui faire une référence, elle était tête baissé et encore une fois Toshiro fus bloquer. Pourquoi faisait-elle un chose pareille c’était totalement idiot. Pour converser avec quelqu’un il ne fallait que l’un soit supérieur a l’autre ou que l’un soit obliger d’attendre que l’autre lui donne un truc a faire pour qu’ils s’entendent bien, Toshiro ne comprenait vraiment plus rien. Il était énervé à cause des mots qu’Ayame ait balancé accidentellement et en plus voila qu’elle se montrer sous la dominance du jeune homme. Alors là pour Toshiro s'en était trop et il s'adressa à Ayame avec son ton froid et direct habituel

- Relève toi…Ne soit pas comme ça je t’en prie...Je ne veux plus voir de personne abaissait devant moi… Mais j’aimerais te dire une chose, tu ne connais pas ma vie alors ne pense pas que je suis quelqu’un de gentil je vais te le dire franchement j’ai tué, j’ai tué beaucoup de monde et ça ne s’arrêtera pas là donc arrête de dire que je suis quelqu’un de gentil je suis foncièrement mauvais. Bien que je ne fais pas de mal au personne que j’apprécie ou que je viens de rencontrais et qui me paraisse très gentille une seule faute du type « Tu n’es pas foncièrement impure » j’ai tout simplement envie d’arracher la langue à cette personne…Je peut paraître gentil mais je ne le suis pas donc ne te fonde pas sur les apparences… Mais je te pris de ne pas croire que je vais te faire de mal...
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Natsugata
Superman =D
Ayame Natsugata

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeSam 14 Fév - 8:11

Avait-elle fait une erreur pour qu'il se mette dans une telle fureur? La question ne se posait même pas. Ayame n'avait voulu pourtant ne montrer que de l'affection pour le jeune homme qui semblait comme elle lui avait dit mignon. Cependant ce n'était pas venu à ses oreilles comme elle l'aurait désiré. C'était un compliment, pas un constat ni même un jugement. Elle observa longtemps le garçon, les joues de la jeune étrangère avaient viré au rouge, sous l'excitation et le stress elle avait mordu sa lèvre inférieur avec une telle ardeur qu'elle aurait certainement une marque. Les secondes passaient après le discours rageur du pâle homme devant lui, l'assassin, enfin comment pourrait-il avoir tuer des gens, des hommes, ses semblables sans avoir eu des soucis avec la justice? Mythomane? Discret? Ayame ne savait plus sur quel pied danser. Elle décida donc de tourner cela en dérision :

« C'est une passion? Un travail bien payé ou tu fais ça pour l'adrénaline? Moi j'ai la musique beaucoup plus stable comme truc ! »


Rire espiègle qui survint après avoir énoncé cette phrase de la bouche de la dame. Elle riait, mais en même temps, elle avait en elle une crainte de celui qui était en face d'elle, le mystère était à son paroxysme pourquoi lui dire cela? Par confiance? Pour l'impressionner? En tout cas cela marchait, elle avait changé au fond d'elle en l'espace d'un court instant. Elle prit dans sa poche le paquet de blondes un peu froissé, et glissa ses doigts fins pour extraire deux cigarettes. Elle prit la porte et alluma sa cigarette avec un briquet anodin de couleur grise. Puis tout en gardant la porte entrouverte avec son pied, tendit la seconde cigarette à Tosshiro et lui proposa poliment. Elle profita de ce moment de détente pour se remettre les idées en place. Elle pensait beaucoup à sa famille et à la sécurité qu'elle lui procurait. Ses cheveux longs s'enrouillaient sous l'effet du vent, et ses pommettes reprenaient une couleur pierre. Elle porta à ses lèvres la cigarette et prit une grande bouffée de fumée avant de la recracher en ronds que la brise soufflait. On pouvait entendre quelques oiseaux, et le bruit de la ville, la fourmilière Nagoya s'éveiller.

« Je t'aime bien, même si tu prétends avoir fait des choses qui me répugnent, je te trouve beau garçon et je voulais juste te le faire savoir, et puis tu es accueillant ne le nies pas, j'aime bien ta façon de t'énerver tout en restant assez poli. Alors ne te vexes pas si je te complimentes. »


Elle avait repris son sérieux et avait souhaité éclaircir les choses, même si cet homme s'énerverais dès les quelques syllabes prononcées. Elle prenait le risque d'être sincère, de toute façon ennemis et amis c'est ce qu'elle allait rencontrer ici, alors qu'elle soit fixée le plus vite possible sera le mieux. Une fois sa phrase terminée elle cligna de l'œil en regardant intensément le guerrier et attendait la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Hitsugaya
dit "Le Bloqueur"
Toshiro Hitsugaya

Nombre de messages : 41
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 31/12/2008

Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitimeSam 14 Fév - 15:36

Toshiro était en proie a une grande rage, Ayame faisait comme si il n’avait rien dit. Toshiro respira brouillement et se calma vite fait pour ne pas devenir agressif, il était en train de se dire que son caractère était débile et complètement irréfléchis, il réagissait juste parce qu’elle lui avait fait un compliment et….et voila lui qui n’apprécier pas la gentillesse de personne fraichement débarqué dans son secteur, il avait perdu les pédales et s’était énervé doucement vers la jeune fille qui n’avait pourtant rien fait de grave. Elle avait dit tout haut ce que beaucoup de monde dise tout bas parce qu’il s’avait peur d’être honteux et Toshiro avait lui aussi connu se dilemme, tout le monde avait connu ce dilemme le fait qu’on ne veut pas avoir honte devant qui que ce soit. Ayame qui n’avait fais comme de rien lui demanda si c’était une passion ? Un boulot qui ramené de l’argent ? Ou pour l’adrénaline ? C’était évident non ? Les trois raison étaient valables aux yeux du jeune homme, il avait tué pour vivre, il avait tué pour gagner de l’argent, et il avait tué pour le plaisir. Il avait tout fais avec son sabre, il en avait fais trop de chose justement. Le jeune homme se rendait compte que ce qu’il faisait été horrible mais il haussa les épaules quand cette pensée lui vint en tête. Alors pour ne pas laisser un trop gros vide s’installer entre les jeunes gens il répondit.

-J’ai tué et je tue pour les trois raisons que tu as mentionnées.

Il avait répondu le plus franchement et la jeune fille avait rigolé de sa question alors que lui le jeune homme le prenait très sérieusement parce que ces mots le caractériser. Ayame sortit un paquet de cigarette a moitié écrasé de sa poche et en pris deux dans sa main avec un briquet, elle se dirigea vers la porte et après avoir allumé sa propre cigarette elle proposa a Toshiro si il en voulait une. Toshiro fus étonné, Ayame semblé une jeune fille parfaite, jolie qui aime la musique qui n’écoute d’après son apparence pas de métal ni du hard-rock et pourtant elle fumée, Toshiro avait des clichés sur les fumeurs, il était tous mauvais ou se démarquer beaucoup de la société environnante mais non il avait tord il le savait mais il n’avait jamais changé sa façon de voir les choses. Toshiro haussa les épaules une nouvelle fois et se dirigea vers la jeune fille et pris la cigarette avec un merci silencieux, juste un signe de la tête suffisait pour qu’elle comprenne elle n’était si bête que ça enfin Toshiro l’espérait. Ayame lui redit ce qu’elle avait dit au début, elle aimait bien parce qu’il une façon étrange de s’énerver et qu’il était beau garçon. Toshiro ne dit rien il se contenta un sourire. Non !!!! Pas possible il avait sourit !!! Il avait sourit a un compliment !!! Bah en même temps il n’allait pas pleuré et il avait compris quelque minute au part avant que ça ne servait a rien de s’énerver pour une chose pareil qui était de monnaie courante chez les gens « normaux ». Mais malheureusement Toshiro n’était pas quelqu’un de « normal ». Bref…passons, il se contenta donc d’un sourire et alluma sa cigarette avec le briquet de la jeune fille qu’elle lui avait tendu, il tira une bouffée avant de relâcher un panache de fumée. Toshiro avait remarqué le changement de comportement d’Ayame mais il ne s’en était pas intéressé plus que ça. Toshiro soupira et dit d’une voie toute a fais normal.

-Moi aussi je te trouve mignonne et tu es franche et ça c’est une belle qualité. J’apprécie la conversation avec toi…

Toshiro avait fais un immense effort la dernière fois qu’il avait sortit un compliment je crois que c’était quand il avait encore une relation avec Témari cette garce qui avait joué avec lui. Il en gardait souvenir mais avait passé l’éponge car il savait qu’elle était très doué pour le maniement des armes et il avait toujours tiré la moue quand elle le battait. Enfin ne revenons pas en arrière et restons dans le moment présent. Bien que c’était un compliment qu’il n’avait pas fais sortir de sa bouche avant longtemps il était resté tout naturel sans rougir et sans gêne ( Pas très expressif u_u’)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Départ pour une nouvelle vie [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Départ pour une nouvelle vie [Libre]   Départ pour une nouvelle vie [Libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ pour une nouvelle vie [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat Sakura :: Le pensionnat n'attend que vous... :: L'entrée-
Sauter vers: